15U CHAMPIONNAT NATIONAL – JOUR 3

Championnat national, filles de moins de 15 ans (U15) – Jour 3 

Saskatchewan 75 – Terre-Neuve-et-Labrador 51

La première partie de la journée opposait l’équipe locale de la Saskatchewan à celle de Terre-Neuve-et-Labrador. Ayant bénéficié d’une journée de repos, les Saskatchewanaises étaient fraîches et disposes et ont débuté en force. Dictant le rythme du match dès le départ et dominant le jeu autour du panier, elles se sont emparées d’une avance rapide et menaient au compte de 44 à 25 à la mi-temps. Les représentantes locales n’ont pas levé le pied lors de la seconde demie, quatre de leurs joueuses inscrivant 10 points ou plus, pour finalement sceller une victoire convaincante de 75 à 51 contre Terre-Neuve-et-Labrador. Les meilleures marqueuses de la Saskatchewan ont été Hannah Smith et Alexandra Mann avec 12 points chacune, tandis qu’Alyssa Maloney en marquait autant du côté des perdantes.

Alberta 73 – Nouveau-Brunswick 77

Le match entre l’Alberta et le Nouveau-Brunswick fut sans contredit le plus enlevant du tournoi jusqu’à présent. Dans une partie au cours de laquelle l’avance a changé de camp pas moins de 13 fois, où le pointage fut égal à 9 reprises et où on a même dû aller en prolongation pour déterminer un vainqueur, les spectateurs et les spectatrices ont eu droit à un spectacle enlevant jusqu’à la toute fin. L’Alberta avait pourtant pris une avance rapide de 12 à 0 grâce à du jeu agressif autour du panier et à son opportunisme lorsque de secondes chances de marquer se présentaient. Mais le Nouveau-Brunswick a répliqué à son tour au début du deuxième quart, inscrivant 11 points sans riposte, pour ainsi réduire l’avance albertaine à seulement 4 points à la mi-temps. Le style de jeu intense des joueuses du Nouveau-Brunswick s’est poursuivi en seconde demie, ce qui a contribué à créer une certaine frustration dans le camp albertain. Les Néo-Brunswickoises ont en effet provoqué 26 pertes de ballon chez leurs adversaires, ce qui leur a permis d’inscrire 22 points. Les deux équipes ont ensuite marqué tour à tour et le compte était égal à la fin du temps réglementaire. Lors de la prolongation, grâce au jeu inspiré de sa meilleure marqueuse Allie McCarthy (18 points, 9 vols de ballon),  le Nouveau-Brunswick a réussi quelques paniers clés pour finalement se sauver avec la victoire au compte de 77 à 73. Avec 16 points et 15 rebonds, Tea Demong a quant à elle été la vedette de l’équipe albertaine.

Manitoba 55 – Colombie-Britannique 56

La partie suivante entre le Manitoba à la Colombie-Britannique s’est déroulé dans le même style endiablé et n’a laissé personne indifférent. Chaque équipe devait l’emporter afin d’obtenir le meilleur classement possible en vue de la première ronde éliminatoire. Le Manitoba a eu le dessus en première demie, jouant de façon dominante lors des rebonds et réussissant plusieurs tirs de trois points spectaculaires pour s’emparer d’une avance de 31 à 20. Mais au quatrième engagement, la C.B. est revenue en force. Menée par Shemaiah Abatayo (13 points) et par Naomi Kent (10 points), cette dernière réussissant d’ailleurs quelques tirs de trois points cruciaux, les Britano-Colombiennes ont arraché une victoire in extremis par la marque de 56 à 55. La meilleure marqueuse du Manitoba fut Aira Abello avec 11 points.

Ontario 65 – Québec 59

Les deux formations dominantes, soit le Québec et l’Ontario, se sont ensuite affrontées dans le match pour la première position. Chaque équipe a bien fait tout au long de la partie, s’inscrivant tour à tour au pointage. Menée par Lisa Tesson qui a marqué 10 de ses 21 points en première demie, l’équipe québécoise détenait l’avance au compte de 26 à 20 à la pause. Mais l’Ontario n’a jamais abandonné et a ouvert la machine au troisième quart. Les attaques répétées d’Aaliyah Edwards (26 points) lui ont valu plusieurs lancers-francs, qu’elle a d’ailleurs réussi à convertir en grande partie. Les Ontariennes ont maintenu le rythme au dernier engagement pour finalement l’emporter par la marque de 65 à 59.

Nouvelle-Écosse 49 – Saskatchewan 69

La cinquième partie de la journée mettait aux prises l’équipe locale de la Saskatchewan et celle de la Nouvelle-Écosse. N’ayant pas encore subi la défaite, les Saskatchewanaises n’ont pas déçu leur public, débutant en trombe et s’emparant rapidement d’une avance confortable de 13 à 0. Jouant devant les membres de leurs familles et leurs ami(e)s, elles ont dominé aux rebonds, ont fait preuve d’opportunisme lorsque de secondes chances de marquer se présentaient et ont pratiqué un jeu efficace lors des phases de transition pour s’emparer d’une avance de 37 à 24 à la mi-temps. Les représentantes locales n’ont pas levé le pied en seconde mi-temps et ont continué à contrôler le jeu pour finalement l’emporter au compte de 69 à 49. Avec 13 points chacune, Cara Misskey, Kennedy Hollinger et  Jade Belmore ont été les meilleures marqueuses de la Saskatchewan.

Terre-Neuve-et-Labrador 58 – Alberta 73

Lors de la dernière partie de la journée, Terre-Neuve-et-Labrador et l’Alberta croisaient le fer. Ce fut un match en dents de scie, chaque équipe réussissant des paniers tour à tour et s’échangeant l’avance en première demie. L’équipe albertaine a cependant connu une métamorphose au début du troisième quart, dominant le jeu sous le panier et marquant à plusieurs reprises lors des transitions pour s’emparer de l’avance. Menée par Larissa Stephenson (15 points) et Danielle Nadeau (13 points), l’Alberta a continué son excellent travail au dernier engagement pour finalement l’emporter par la marque de 73 à 58. Avec 15 points, Maggie Pottle a été la meilleure des siennes dans la défaite.

Championnat national, garçons de moins de 15 ans (U15) – Jour 3 

Terre-Neuve-et-Labrador 68 – Nouveau-Brunswick 80

Invaincue depuis le début du tournoi, l’équipe du Nouveau-Brunswick affrontait celle de Terre-Neuve-et-Labrador lors du premier match de la journée. Les représentants de T.N.L. ont semblé en contrôle tôt dans la rencontre, capitalisant sur plusieurs tirs ratés des Néo-Brunswickois et marquant quelques paniers faciles grâce à des transitions rapides. Mais le Nouveau-Brunswick s’est éventuellement ressaisi, réussissant quelques tirs de trois points pour revenir dans la partie, ne tirant de l’arrière que par un seul point à la mi-temps (33 à 34). Les équipes ont ensuite marqué tour à tour en deuxième demie, Terre-Neuve-et-Labrador réussissant la plupart de ses points de l’intérieur de la bouteille. Mais les tirs de trois points précis de Timothey Kabre (22 points) et de Luke Stewart (20 points) on fait la différence pour le Nouveau-Brunswick, qui a finalement remporté la victoire au compte de 80 à 68. Avec ses 17 points, Matthew Pennell fut le meilleur marqueur de Terre-Neuve-et-Labrador. 

Manitoba 84 – Colombie-Britannique 71

Dans le second match de la journée, le Manitoba était opposé à la Colombie-Britannique. Jouant de façon très athlétique, les Manitobains se sont imposés dès le début grâce à leur jeu près du panier qui leur a fourni plusieurs deuxièmes chances de marquer. Ils ont également réussi à soutirer le ballon 15 fois à l’adversaire en première demie, réussissant 15 points sur ces séquences, pour s’emparer d’une avance de 39 à 29 à la pause. En deuxième demie, chaque équipe a connu de brèves poussées. Mason Kraus (22 points) s’est alors illustré pour le Manitoba tandis que Kai Leighton (18 points) faisait de même pour la Colombie-Britannique. Même si les représentants de la C.B. ont été en mesure de réduire l’écart à 7 points à la fin du troisième quart, le Manitoba n’a pas fléchi et s’est sauvé avec une victoire de 84 à 71.

Saskatchewan 55 – Québec 69

La partie suivante mettait aux prises la Saskatchewan et le Québec. Les deux équipes ont joué de façon intense lors de la première demie, marquant tour à tour et s’échangeant l’avance. Sentant la soupe chaude, l’équipe du Québec a commencé à exploiter sa plus grande taille et a pris le contrôle du jeu sous le panier en seconde mi-temps. S’emparant d’un total de 55 rebonds lors du match contre 38 pour son adversaire, le Québec a ainsi été en mesure de réduire considérablement les deuxièmes chances de marques des Saskatchewanais tout en capitalisant lorsque de telles occasions s’offraient à lui. Mené par le jeu inspiré de Bennedict Mathurin (24 points, 9 rebonds), le Québec a finalement remporté la victoire au compte de 69 à 55. Avec ses 15 points, Daniel McCulloough fut le meilleur marqueur de l’équipe locale.

Ontario 92 – Nouvelle-Écosse 64

Le quatrième match de la journée opposait les champions en titre de la Nouvelle-Écosse à l’équipe de l’Ontario, invaincue jusqu’ici dans le tournoi. Plus grands et plus athlétiques, les Ontariens ont voulu lancer un message clair à leurs adversaires très tôt dans la rencontre, marquant 26 de leur 37 points en première demie de l’intérieur de la bouteille, tout en dominant lors des rebonds, tant à l’attaque qu’en défensive. Tirant de l’arrière au compte de 37 à 27 en début de troisième quart, la Nouvelle-Écosse a ouvert la machine grâce à un jeu efficace lors des transitions, réussissant même à réduire l’écart à sept points. Les Néo-Écossais n’ont toutefois pas été en mesure de soutenir le rythme et se sont finalement inclinés par la marque de 92 à 64 contre une équipe ontarienne qui lui était nettement supérieure. Cinq joueurs de l’Ontario ont réussi 10 points ou plus lors de ce match.    

Alberta 107 – Terre-Neuve-et-Labrador 52

Les équipes de l’Alberta et de Terre-Neuve-et-Labrador se sont ensuite affrontées dans un match clé pour le classement en vue des éliminatoires. Même si les représentants de T.N.L. ont fait preuve de ténacité en début de rencontre, l’Alberta s’est avérée trop forte pour eux. Grâce au jeu efficace d’Owen Weaver (23 points, 12 rebonds) et avec quatre marqueurs de 10 points ou plus, l’Alberta a en effet pris le contrôle total du match, l’emportant au compte de 107 à 52. Lors de cette partie, les Albertains ont réussi 48 pourcent de leurs tirs. Le meilleur marqueur de Terre-Neuve-et-Labrador fut  Matthew Pennell avec 17 points. 

Nouveau-Brunswick 79 – Manitoba 75

Le dernier match de la journée mettait aux prises le Nouveau-Brunswick et le Manitoba. Avec une participation à la ronde éliminatoire en jeu, les deux équipes ont joué avec intensité dès le départ. Le Manitoba n’a pas été en mesure de contrer Norman Burry, le géant néo-brunswickois, qui a été dominant sous le panier et a réussi 31 points. Même s’il a tiré de l’arrière souvent dans le match, le Manitoba n’a jamais lâché prise et a tout fait pour éviter que l’écart ne soit trop prononcé. Mené par ses deux attaquants vedettes Mason Kraus (18 points) et Emmanuel Ugbah (16 points), le Manitoba a réussi à égaler les chances en fin de rencontre. Mais lors de la prolongation, le Nouveau-Brunswick a été en mesure de faire bouger les cordages lors de quelques lancers-francs cruciaux et a finalement remporté la victoire par la marque de 79 à 75.