LE CANADA POURSUIT SON PÉRIPLE AU CHAMPIONNAT MONDIAL U19 À LA SUITE D’UNE EXCITANTE TRIPLE PROLONGATION


Image courtoisie de la FIBA

L’équipe nationale masculine junior (ÉNMJ) a pris part à un classique instantané et remporté une victoire excitante de 110-100 aux dépens de la Chine au 11e championnat mondial U19 de la FIBA. Avant 2007, le tournoi se déroulait aux quatre ans et depuis, il se joue aux deux ans. Par cette victoire, l’édition 2013 de l’ÉNMJ est assurée de terminer, au pire, au sixième rang, ce qui égalerait le meilleur résultat du Canada à cette compétition, soit une sixième place acquise en 1987 à Bormio en Italie.

Les deux équipes ont quitté leur vestiaire concentrées et déterminées et cela a paru sur le plancher. Une bonne tenue d’Équipe Chine a été contenue par la défensive solide du Canada. Des difficultés autour du panier par le Rouge et Blanc a permis au Rouge et Jaune de marquer un trois points facile. L’action aller-retour s’est poursuivie tout au long de la première demie. L’avance de 18-15 du Canada au premier quart a été égalée après 20 minutes de jeu avec un pointage de 32-32.

Le bon jeu que l’équipe chinoise a été annulé par une toute aussi impressionnante défensive des Canadiens au quatrième quart. Pour seulement la troisième fois au cours du présent tournoi, un match devait se poursuivre en prolongation, cette fois, Équipe Canada et la Chine était à égalité 78-78 à la fin du temps réglementaire. Comme elles l’avaient fait tout au long du match, les équipes se sont maintenues nez-à-nez en s’échangeant des occasions offensives et des jeux défensifs. Un panier de Tyler Ennis de Brampton, ON, à moins d’une minute de la première prolongation a placé le Canada en avantage 85-83, mais quelques moments plus tard, Shuai Yuan de la Chine marquait pour forcer une deuxième prolongation.

Tyler Ennis et Shuai Yuan, les meneurs de jeu et meilleurs pointeurs de leurs équipes respectives, se sont affrontés pour tenter de donner la victoire à leur pays. Avec un peu plus d’une minute de jeu, une paire de lancers francs pour égaler la marque à 91. Un panier réussi par Xavier Rathan-Mayes de Scarborough, ON, suivi d’un lancer franc réussi par Tyler Ennis a donné une avance de trois points avec 14 secondes à jouer. Le chinois Shang Gao a réussi un long ‘trois points’ avec deux secondes à jouer a ramené le pointage à égalité.

Y mettant tout son cœur et son courage, l’ÉNMJ s’est rapidement donné une avance de quatre points, le plus grand écart depuis le milieu du quatrième quart, avant de voir la Chine revenir en force pour porter le pointage à 98-98. Cette égalité devait être la dernière du match. Un ‘trois points’ opportun de Marko Pirovic a ouvert le match et permettre au Canada de réussir une poussée de 12-2 grâce aux superbes jeux du duo d’arrières Tyler Ennis et Xavier Rathan-Mayes.

Tyler Ennis a mené le Rouge et Blanc avec 42 points en plus de huit rebonds et quatre aides. Ceci le porte au premier rang des marqueurs du tournoi avec une moyenne de 22,6 par match. Xavier Rathan-Mayes a terminé avec 14 points, suivi de Chris Egi avec 14, Marko Pirovic avec 12 et Denzell Taylor avec 11. Chacun de ces joueurs canadiens ont manqué de peu le double doublé, dont Xavier Rathan-Mayes qui a récupéré neuf rebonds alors que les autres en ont repris chacun huit. Les statistiques du match sont disponibles en cliquant ici.

Questionné à propos de la tenue de son équipe, l’entraîneur-chef Roy Rana a parlé du caractère de l’équipe et du prochain match du Canada. « Dans une des matchs internationaux les plus fous auxquels j’ai participé, nous avons eu droit à toute une performance de Tyler Ennis. Nos joueurs ont fait preuve d’une force mentale incroyable alors que nous étions à court de deux joueurs pour vaincre une très bonne équipe chinoise, ce qui nous permet d’envisager une cinquième ou une sixième place. Nous ne nous arrêtons pas. Nous nous préparons pour le match de demain où nous espérons une autre victoire. »

Quant à Tyler Ennis, il donne crédit aux joueurs qui l’entourent pour sa performance. « L’entraîneur m’a donné le feu vert vers la fin du match. Il m’a dit d’y aller et de marquer des points. J’ai obtenu beaucoup de jeux <d’écrans-roulés> de la part de nos gros joueurs. Je ne voulais que jouer et faire de bons jeux, non seulement pour marquer, mais aussi impliquer mes coéquipiers. »

« C’est un beau moment pour faire partie de Canada Basketball où nos joueurs et nos équipes sont reconnues. La chance d’être ici à Prague et de nous classer au plus haut rang de toute autre équipe junior être une très belle sensation, particulièrement si nous considérons l’histoire de gars qui ont joué au sein de cette équipe tels les Anthony Bennett, Tristan Thompson, Corey Joseph et tous les autres. Cela fait du bien d’être reconnu comme l’une des meilleures équipes junior au Canada », ajoute Tyler Ennis à propos du match de demain.

L’ÉNMJ fera face à l’Espagne pour le cinquième rang du tournoi. L’heure est à confirmer. Le Canada a la possibilité d’améliorer la sixième place obtenue par l’équipe junior 1987, la meilleure à date par une équipe canadienne à cette compétition.