CANADA BATAILLES PAR ENVIRONNEMENT DIFFICILE, AUTOMNE EN RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Le Canada s'est engagé dans un environnement difficile et a donné du fil à retordre au pays hôte, la République Tchèque, dans son dernier match de ronde préliminaire. L'équipe nationale féminine cadette (ÉNFC) s'est finalement inclinée 71-62.

La République Tchèque s'est forgé une avance de 23-14 au premier quart et le Canada a dû passer le reste du match à tenter de remonter la côte. Équipe Canada a gagné les deuxième et troisième quarts, mais la République Tchèque a remporté l'important quatrième quart.

"J'ai été quelque peu désappointée du début de notre match d'aujourd'hui. Je pense que nous avons eu un départ lent, peut-être intimidé par la foule et l'environnement qui nous a été présenté de même que le jeu physique de l'équipe tchèque dès le début, mais dans l'ensemble, je crois que nous avons rivalisé à partir du moment où nous avons compris ce qui se passait pour en faire un match de basketball", nous dit l'entraîneur-chef Carly Clarke.

"Pour nous préparer à notre match contre le Brésil, nous aurons à mieux protéger le ballon et être prêtes à jouer physiquement contre elles. Elles seront agressives et appliqueront de la pression et le match d'aujourd'hui nous a certes préparées à cela. Ce fut plaisant de joueur devant la foule locale. L'énergie nous donne de l'énergie. Ce sont des environnements dans lesquels vous aimez toujours jouer et dans lesquels vous devriez vouloir jouer."

Équipe Canada s'est fié à deux joueuses à l'offensive: Bridget Carleton et Kendra Van Leeuwen. En 38 minutes de jeu, Bridget Carleton a marqué 21 points grâce à 5 paniers en 14 tentatives et 9 lancers francs sur 10, ceci accompagnés de six rebonds quatre aides et cinq vols. Quant à Kendra VanLeeuwen, elle a totalisé 7 paniers sur 9 lancers dont 3 en 3 derrière l'arc de trois points pour terminer avec 20 points. Dans les autres domaines, elle a ajouté cinq rebonds, trois aides et deux vols.

"Je pense que nous avons débuté lentement, mais lorsque nous nous sommes retrouvées, nous avons aussi retrouvé notre élan et notre énergie de sorte qu'en équipe, nous nous sommes battues pour nous rapprocher à un seul panier", ajoute Kendra VanLeeuwen.

Elle ajoute: "Jouer devant les foules locales tchèques a vraiment été une expérience excitante. Je n'avais jamais connu une telle expérience."

La République Tchèque a bénéficié de la performance de Julia Reisingerová. À la suite de ses 27 points dont 10 paniers en 20 lancers, sept rebonds offensifs menant à un total de 15 rebonds, un vol et un bloc, elle a fait la différence. 

Cette défaite porte la fiche du Canada à 1-2 en ronde préliminaire. Il fera face au Brésil le 2 juillet à une heure qui reste à déterminer.