LE CANADA CAPTURE LA 5E PLACE AU CHAMPIONNAT MONDIAL FÉMININ DE LA FIBA

(ISTANBUL, TURQUIE) – À la suite d'une performance étincelante au championnat mondial féminin 2014 de la FIBA, le Canada s'est approprié le cinquième rang grâce à une victoire de 61-53 contre la Chine.

L'entraîneure-chef Lisa Thomaidis était fière de son équipe à la suite de cette victoire et a mis sur le compte de l'excellente chimie du Canada pour ses succès tout au long du tournoi.

<< C'est une journée significative pour le basketball au pays. Cette cinquième place démontre que nous avons les atouts pour rivaliser et vaincre quelques unes des meilleures équipes au monde. Nous avons réussi grâce à l'engagement, l'implication et la croyance à l'ensemble de notre philosophie, tant de la part de nos vétérans que de nos jeunes athlètes.Le mélange de l'expérience et de notre jeunesse a été la raison de ce succès. Ceci n'aurait pas été possible en l'absence de l'un ou l'autre. Nos vétérans ont eu un impact significatif sur la progression rapide de nos jeunes joueuses et j'en suis extrêmement fière. >>

À la suite de son excitante victoire contre la France hier, le Canada a mis toutes ses capacités contre la Chine par un excellent travail d'équipe. Le Canada a entrepris le match avec beaucoup d'énergie, mené par Kim Gaucher (Mission, C.B.) qui a inscrit neuf points au premier quart, mais qui s'est terminé par une avance de 15-13 de la Chine.

Au deuxième quart, le Canada a poursuivi le jeu d'ensemble démontré depuis le début du tournoi en distribuant 10 aides au cours des deux premiers quarts. Sa pression défensive a aussi causé des difficultés à la Chine, forçant celle-ci à commettre 14 revirements et permettre au Canada de prendre une avance de 32-26 à la demie.

La Chine a bien tenté de se reprendre au troisième quart en réussissant une remontée de 6-0 en début de quart. Miranda Ayim (London, ON) a aidé le Canada à reprendre le contrôle en marquant plusieurs points durant la quart et reprenant des rebonds offensifs importants pour permettre à son équipe de maintenir une avance de 46-41 pour débuter le quart décisif. La cinquième place étant en jeu, le Canada est demeuré vigilant au quatrième quart, limitant les occasions de marquer de la Chine et réussissant leurs propres lancers.

Kim Gaucher (Mission, C.B.) a connu un gros match à l'offensive en totalisant 16 points en plus de reprendre cinq rebonds et distribuant deux passes. Consistante comme à l'habitude, Miranda Ayim (London, ON) a manqué de peu un double doublé en marquant 15 points et reprenant neuf rebonds, tout en ajoutant trois vols et bloquant deux lancers.

Denis Dignard, directrice de la haute performance féminine de Canada Basketball, croit que le jeu des filles en Turquie aura un impact de longue durée sur l'avenir du basketball au Canada. 

<< Il s'agit d'un moment historique pour le programme de haute performance féminine qui inspirera une nouvelle génération de jeunes joueuses à représenter le Canada au faîte de notre sport. Je suis aussi excitée que cette équipe qui a réussi cette impressionnante performance qui résulte de leur engagement total. Je voudrais aussi reconnaître l'appui de Sport Canada, "À nous le podium" et la ville d'Edmonton qui nous ont aidés dans cette réussite. >>

La directrice générale de Canada Basketball, Michele O'Keefe, a félicité le jeu du Canada. 

<< Nous sommes incroyablement fières et excitées de la performance de notre équipe ici en Turquie. Sachant que la dernière fois où notre pays s'était rendu en quart de finale était en 1994, cette cinquième place est tout un témoignage. L'été prochain, nous accueillerons à Edmonton le championnat féminin de la FIBA, Zone des Amériques, ce qui donnera l'occasion de démontrer la qualité de notre équipe tout en nous offrant l'occasion de s'approprier une place aux Olympiques de Rio en 2016. L'avenir de Canada Basketball est vraiment brillant! >>

Les statistiques du match Canada / Chine se retrouvent au :

http://www.fiba.com/ls/#6242&BKW400103