LE CANADA OBTIENT UNE EXPÉRIENCE DE GRANDE VALEUR MALGRÉ UNE DÉFAITE EN QUART DE FINALE

(Toronto, Ont.) - L'équipe nationale féminine cadette (U17) a subi une défaite de 86-45 en quart de finale contre les États-Unis.

La garde / avant Maël Gilles (Montréal, Qué.) et la garde Mikaela Brewer (Barrie, Ont.), entrées au jeu à titre de substituts, ont mené les marqueuses canadiennes, chacune inscrivant neuf points. L'avant américaine substitut Joyner Holmes (Cedar Hill, TX) a été la meilleure des siennes avec 24 points (9 en 15) et cinq rebonds alors que la garde Arike Ogunbowale (Milwaukee, WI) y est allée de 16 points, huit rebonds et quatre vols.

L'entraîneure-chef Carly Clarke reconnait que la pression sur le ballon des Américaines a été un facteur majeur dans la défaite de l'équipe canadienne. "Je crois que nous avons eu un début respectable lors de ce match contre les États-Unis, mais les choses se sont dégradées rapidement lorsque nous avons permis des rebonds offensifs et des revirements sous la pression. Vous ne pouvez vous permettre cela contre les États-Unis car elles en tireront profit."

Maël Gilles a fait écho aux commentaires de son entraîneur : "Nous n'avons pas fait un bon travail pour conserver notre énergie lorsque les choses n'allaient pas bien. Nous ne semblions pas vouloir le ballon autant que les États-Unis."

Même si elle était désappointée, l'entraîneure Clarke ne s'attarde pas sur la défaite, mais elle et l'équipe portent leurs regards vers le défi qui les attend. "Nous savons que le Japon utilisera autant une défensive de zone et de pression et nous devrons nous assurer de prendre soin du ballon, de le faire circuler et obtenir de bons lancers", ajoute Carly Clarke.

À la suite de cette défaite, le Canada est relégué à la ronde de classification. Il tentera de rebondir et de se racheter contre une formidable équipe japonaise qui a subi une défaite de dix points contre la Hongrie en quart de finale. La compétition se poursuit demain à Pilsen en République Tchèque. L'heure du match n'est pas encore déterminée. Demeurez à l'écoute et regardez le match en ligne au http://www.youtube.com/user/FIBAWorld.