LA REMONTÉE DES CANADIENNES NE SUFFIT PAS AUX JEUX DE LA FISU

L’équipe canadienne d’étudiantes-athlètes a raté de peu sa remontée dans une défaite serrée de 72-67 face à la Chine Taipei à l’Universiade de la FISU. Malgré la défaite, Équipe Canada passe à la prochaine ronde de l’Universiade aussi connu soue le vocable de Jeux mondiaux universitaires.

Le match a débuté par du jeu partagé alors que les deux équipes se sont échangées des chances de marquer, mais Chine Taipei a explosé avec une poussée de 13-7 dans les dernières cinq minutes du quart pour prendre contrôle du match. Le Canada a tenté de répondre au deuxième quart, mais une défensive suffocante l’a empêchée de reprendre son élan. La Chine Taipei a continué à appliquer de la pression à l’aide d’une offensive déterminée pour démarquer le Canada 18-9 dans le quart et prendre une belle avance de 39-20 à la demie.

À mi-chemin du troisième quart, le déficit du Canada a gonflé à 28 points. À partir de ce point, l’équipe canadienne a retrouvé ses jambes pour effectuer une remontée. Une poussée de 15-4 a réduit l’avance de Chine Taipei à 17 après 30 minutes de jeu. Équipe Canada a poursuivi sa lancée au début du quatrième quart, mais l’adversaire a augmenté son intensité d’offensive pour tenir le Canada à distance.

Avec cinq minutes à jouer, le Canada a de nouveau puisé dans ses réserves et monter à un autre niveau. L‘effort héroïque du Canada a donné un triplé de ‘trois points’, soit deux de Rachelle Coward de Dartmouth, NÉ, et un de Miah-Marie Langlois de Windsor, ON., pour se rapprocher à trois points dans la dernière minute de jeu. Une paire de lancers francs a scellé l’issue du match en faveur de la Chine Taipei et mettre fin aux espoirs du Canada.

Rachelle Coward a mené l’attaque canadienne avec 13 points. Korissa Williams et Miah-Marie Langlois en ont inscrit 12, dont huit par cette dernière dans les dernières huit minutes de jeu du match. Les statistiques complètes du match peuvent être consultées ici.

Questionné à propos du match, l’entraîneur-chef Fabien McKenzie offre ce commentaire : « Nous avons débuté timidement et leur avons permis de nous dominé pendant que nous creusions notre tombe à la demie. Nous avons défié notre équipe à grignoter l’écart et c’est que nos filles ont fait. Notre équipe a répondu par un grand effort et a presque volé le match. Je suis fier d’elles. »

Kristjiana Yong de North Vancouver, C.B., s’est désolée du lent départ de l’équipe, mais porte son regard vers la prochaine ronde. « Nous avons connu un départ chancelant, mais nous nous sommes battues pour revenir de l’arrière en deuxième demie, ce qui nous a donné une chance de gagner. Je suis fière du cœur démontré par l’équipe. Je suis très excitée de passer à la ronde de huit et de jouer contre l’Australie. » Équipe Canada entreprendra les quarts de finale vendredi contre l’Australie avec une mise au jeu prévue pour 10h00 (HAE).