BASKETBALL MASCULIN DE SIC: HONNEURS INDIVIDUELS & ÉTOILES CANADIENNES

OTTAWA, SIC – Philip Scrubb, un arrière de troisième saison de l’Université Carleton, a été nommé joueur par excellence de SIC en basketball masculin pour une deuxième campagne de suite, mercredi.

Âgé de 20 ans, l’athlète originaire de Richmond, C.-B., est devenu le septième joueur de l’histoire à remporter un deuxième trophée commémoratif Mike Moser et le cinquième à mériter l’honneur de façon consécutive. Il garde également le trophée dans la famille des Ravens pour une troisième année d’affilée et pour une sixième fois au cours des huit dernières saisons.

Remarquablement, Scrubb, qui avait été choisi recrue de l’année à ses débuts universitaires en 2010-2011, est l’un de quatre récipiendaires dévoilés mercredi à être honoré pour une deuxième année de suite.

L’arrière Greg Carter de Lakehead a une fois de plus été désigné meilleur joueur défensif au pays. L’ailier Daniel McCarthy de Guelph a hérité d’un deuxième prix Ken Shields en reconnaissance de ses performances sportives et académiques et de son engagement communautaire. Puis, Dave Smart de Carleton est devenu le premier entraîneur-chef à recevoir un troisième trophée commémoratif Stuart W. Aberdeen consécutif.

La liste des gagnants pour la saison 2012-2013 est complétée par l’arrière Deontay Smith de UPEI, qui s’est vu remettre le trophée Dr Peter Mullins à titre de recrue de l’année.

Le 51e championnat de basketball masculin de SIC se met en branle vendredi à la Place Banque Scotia à Ottawa et culmine dimanche à 15h30 (heure de l’Est) avec la présentation de la finale canadienne, en direct sur The Score Television Network et www.CIS-SIC.tv.  

NOTE : Les récipiendaires d’honneurs individuels de SIC et les étoiles canadiennes seront honorés samedi à la Place Banque Scotia pendant la pause entre les demi-finales.

Site web du championnat


TROPHÉE COMMÉMORATIF MIKE MOSER (joueur de l’année): Philip Scrubb, Carleton

Scrubb est le premier joueur à mériter le trophée Moser pour une deuxième année de suite depuis l’ancienne vedette des Ravens, Osvaldo Jeanty, en 2006 et 2007.

J.D. Jackson de UBC (1991, 1992), Patrick Jebbison de Brandon (1988, 1989) et Karl Tilleman de Calgary (1982, 1983) sont les autres athlètes à avoir été honorés de façon consécutive, alors qu’Eric Hinrichsen de Victoria (1997, 1999) et David Coulthard de York (1979, 1981) réalisaient l’exploit sur une période de trois ans.

Scrubb a été le meilleur joueur au sein de la meilleure équipe au pays au cours du calendrier régulier. L’arrière de 6 pieds 3 pouces a pris le sixième rang parmi les marqueurs de la conférence SUO avec 18,6 points par match, a réussi pas moins de 42,6% de ses tentatives de la ligne des trois points, puis a fait payer ses adversaires lors de 86% de ses visites à la ligne des lancers francs, soit le quatrième meilleur taux de réussite en Ontario. Principal meneur de jeu des Ravens, l’étudiant en commerce a amassé 3,4 assistances par sortie tout en conservant un excellent ratio de deux assistances pour chaque revirement. Il a également contribué en défensive et sous les paniers avec 1,5 vol de ballon et 3,2 rebonds par rencontre.

Le brio de Scrubb a aidé les Ravens à terminer au premier rang de la division Est de SUO avec un remarquable dossier de 19-1. Il a grandement contribué à faire de Carleton la meilleure équipe au Canada tant à l’offensive (91,0 points par match) qu’en défensive (61,6).

« Phil a connu une autre excellente saison malgré tout l’attention que lui portent les équipes adverses, a dit le pilote Dave Smart, qui a dirigé Scrubb aux jeux panaméricains de 2011 au Mexique. Il y a encore place à de l’amélioration, mais il se développe de très belle façon ».

Les autres finalistes pour l’obtention du trophée Moser étaient l’arrière Jimmy Dorsey de Cap-Breton, le centre Mike Andrews de Bishop’s et le garde Stephon Lamar de Saskatchewan.


JOUEUR PAR EXCELLENCE EN DÉFENSIVE: Greg Carter, Lakehead

Carter, qui a maintenant été honoré à l’intérieur de la division Ouest de SUO lors de chacune des quatre dernières années, est devenu le deuxième joueur à être nommé joueur défensif par excellence au pays pour une deuxième fois depuis la création du prix en 2005. Garry Gallimore de StFX avait mérité les deux premiers trophées.

Le garde de 5 pieds 10 pouces est la pierre angulaire d’une unité défensive qui s’est classée sixième au Canada pour les points alloués par partie (68,5) et cinquième pour le pourcentage de réussite de l’adversaire (38,3). L’étudiant en administration des affaires a terminé deuxième en Ontario pour les vols de ballon (2,1 par affrontement) et a également démontré une belle versatilité en amassant 9,0 points, 4,3 rebonds et 4,0 assistances par partie.

Originaire d’Ottawa, le co-capitaine des Thunderwolves a mené les siens à un dossier de 14-7 et au deuxième rang au classement de SUO Ouest.

« Je suis vraiment content que les entraîneurs de SIC aient reconnu encore une fois ce que nous, à Lakehead, nous savons depuis cinq ans, c’est-à-dire que Greg Carter est le meilleur joueur défensif au pays, a dit le pilote des T-Wolves, Chris Morrison. Il y a plusieurs joueurs à travers le pays qui excellent en défensive. La différence avec Greg est que les équipes adverses établissent leur plan de match en fonction de lui ».

L’ailier Owen Klassen d’Acadia, le centre Mike Andrews de Bishop’s et l’arrière Ben Baker de Saskatchewan étaient également en lice pour le titre de joueur par excellence en défensive.


TROPHÉE DR PETER MULLINS (recrue de l’année): Deontay Smith, UPEI

Originaire de North Preston, N.-É., Smith est le premier porte-couleurs de UPEI à remporter le trophée Mullins et seulement le deuxième récipiendaire en provenance de la conférence de l’Atlantique. Shawn Plancke de Dalhousie avait été honoré en 1993.

L’arrière de 6 pieds a entamé tous les matchs de saison régulière des Panthers à ses débuts universitaires et s’est avéré le meilleur marqueur de l’équipe avec 17,3 points par rencontre, soit le cinquième plus haut total dans les Maritimes. L’étudiant en arts âgé de 19 ans a inscrit au moins 10 points lors de 18 parties sur 20, incluant huit performances de 20 points ou plus. Il a également terminé deuxième dans la ligue pour les assistances (4,4) et septième pour les rebonds (7,0), en route vers une sélection sur la première équipe d’étoiles de SUA.

« Nous sommes très fiers de D.J., a dit l’entraîneur-chef de UPEI, Tim Kendrick. Nous savions qu’il était un excellent joueur de basketball et aussi un individu remarquable. Il a dépassé nos attentes cette saison ».

Les gardes Karl Demers-Bélanger de Laval, Rohan Boney de McMaster et Youssef Ouahrig d’Alberta étaient les autres candidats.


TROPHÉE COMMÉMORATIF STUART W. ABERDEEN (entraîneur de l’année): Dave Smart, Carleton

Avec six titres d’entraîneur de l’année de SIC en seulement 14 campagnes, Smart a maintenant remporté deux trophées Adberdeen de plus que les légendaires pilotes Ken Shields et Bruce Enns.

Cette saison, malgré la perte de trois vétérans de cinquième année suite au triomphe du printemps dernier, Carleton a aligné 19 victoires consécutives après avoir perdu son match d’ouverture à Windsor (71-67) le 9 novembre pour filer vers la première position au sein de SUO Est pour une 13e campagne de suite. Les Ravens se sont classés premiers au pays dans de nombreuses catégories statistiques, incluant les points marqués (91,0) et alloués (61,6) par match, le meilleur taux de réussite du plancher (46,8%) et de la ligne des lancers francs (76,7%), le plus bas pourcentage de réussite de l’adversaire à partir du plancher (34,9), la meilleure marge au chapitre des rebonds (+12,8) et le moins de revirements par match (11,2). Sans surprise, ils ont dominé 13 des 14 classements canadiens hebdomadaires publiés en cours de saison.

À l’aube du championnat de SIC de cette semaine, Smart a mené les Ravens à 365 gains en 396 rencontres de saison régulière et de séries depuis 1999-2000, pour un incroyable pourcentage de victoire de .922. Sous sa gouverne, Carleton a remporté huit titres de SUO et autant de bannières de SIC.

« Nous sommes très fiers du travail accompli par Dave cette année. Ce ne fut pas une saison facile en raison du départ de nombreux vétérans, a dit la directrice des sports de Carleton, Jennifer Brenning. Grâce à son leadership et au travail acharné des joueurs, ils connaissent à nouveau une excellente campagne ».

Les autres finalistes étaient Matt Skinn de Cap-Breton, Rod Gilpin de Bishop’s et Craig Beaucamp de Victoria.


PRIX KEN SHIELDS (basketball, études & service communautaire): Daniel McCarthy, Guelph

McCarthy est seulement le deuxième multiple récipiendaire du prix Ken Shields depuis son instauration en 1994. Jérôme Turcotte-Routhier du Rouge et Or de Laval avait été honoré en 2009 et 2011.

Sur le court, le capitaine des Gryphons a raté la première moitié de la saison en raison d’une opération au genou. Malgré un départ tardif, l’ailier de 6 pieds 3 pouces a dominé l’équipe pour les points (13,8), rebonds (6,1), assistances (2,9) et vols de ballon (1,4) par rencontre.

Sur le plan académique, l’étudiant en science biomédicale a mérité une place sur le tableau d’honneur de SIC à chacune de ses quatre années à Guelph. Il a reçu le prix du recteur de son université en 2011.

Son implication dans la communauté n’a pas d’égal. Il est le coordonnateur régional de « Brain Day », une organisation qui sensibilise la population à propos les blessures au cerveau. Il prend part à de nombreux événements, lectures et rencontres dans des écoles de la région de Guelph. Il est également un mentor au sein du programme « Student Athlete Mentor », qui offre de la supervision académique aux étudiants athlètes de son université. Cet été, il sera en charge de l’ensemble des camps sportifs offerts par les Gryphons.

« Dan représente exactement ce que devrait être un étudiant athlète de SIC, a dit l’entraîneur-chef de Guelph, Chris O’Rourke. Il est un leader, un étudiant, un coéquipier et un citoyen de première classe ».

Harry Ezenibe de Saint Mary’s, Tim Hunter de Bishop’s et Todd Bergen-Henengouwen d’Alberta étaient également en nomination.


ÉQUIPES D’ÉTOILES CANADIENNES

Les équipes d’étoiles canadiennes ont également été dévoilées mercredi.

Outre Scrubb, la première formation est composée de Dorsey et Lamar, joueurs par excellence dans leur conférence, de même que des ailiers Tyson Hinz de Carleton et Owen Klassen d’Acadia.

Hinz, joueur par excellence de SIC en 2010-2011, se retrouve sur la première unité pour une troisième campagne consécutive, alors que Dorsey est honoré pour une deuxième saison de suite. Klassen avait été retenu sur le deuxième groupe l’an dernier.

La deuxième équipe de rêve est formée de cinq joueurs qui font leurs débuts parmi les étoiles canadiennes, soit Andrews, le joueur de l’année du RSEQ, l’ailier Lien Phillip de Windsor, ainsi que les arrières Doug Plumb de UBC, Maxwell Allin de Wilfrid Laurier et Warren Ward d’Ottawa.

En plus de Smith, la formation des recrues est composée de Demers-Bélanger, Boney et Ouahrig, déjà reconnus à l’intérieur de leur ligue, puis de l’arrière Shaquille Keith de Cap-Breton,

HONNEURS & ÉTOILES DU BASKETBALL MASCULIN DE SIC 2012-2013

  • Trophée commémoratif Mike Moser (joueur de l’année): Philip Scrubb, Carleton
  • Joueur défensif de l’année: Greg Carter, Lakehead
  • Trophée Dr Peter Mullins (recrue de l’année): Deontay Smith, UPEI
  • Trophée commémoratif Stuart W. Aberdeen (entraîneur de l’année): Dave Smart, Carleton
  • Prix Ken Shields (basketball, études & service communautaire): Daniel McCarthy, Guelph

Première équipe

Pos. Athlète Université Année Ville d’origine Faculté
G Philip Scrubb Carleton 3 Richmond, C.-B. Commerce
G James Dorsey James Dorsey 5 Baltimore, Md. Études communautaires
G Stephon Lamar Saskatchewan   3 San Diego, Calif. Arts & Science
A Tyson Hinz Carleton 4 Ottawa, Ont. Commerce
A Owen Klassen Acadia 4 Kingston, Ont. Kinésiologie

Deuxième équipe

Pos. Athlète Université Année Ville d’origine Faculté
A Lien Phillip Windsor 4 Saint Mark, Grenade Affaires
G Doug Plumb UBC 5 Pitt Meadows, C.-B. Arts
G Maxwell Allin Laurier 4 Chatham, Ont. Arts
G Warren Ward Ottawa 5 London, Ont. Arts
C Mike Andrews Bishop's 3 Oakville, Ont. Éducation

Équipe des recrues

Pos. Athlète Université Année Ville d’origine Faculté
G Deontay Smith UPEI 1 North Preston, N.-É. Arts
G Rohan Boney McMaster 1 Oakville, Ont. Sciences sociales
G Shaquille Keith  Cap-Breton 1 Brampton, Ont. Études communautaires
G Youssef Ouahrig Alberta              1 Montréal, Qué. Études autochtones
G Karl Demers-Bélanger Laval                1 Québec, Qué. Actuariat