L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE DE DÉVELOPPEMENT DÉBUTE LES JEUX DE LA FISU PAR UNE VICTOIRE

L’équipe nationale masculine de développement (ÉNMD) a entrepris la 27e Universiade d’été de la FISU par une victoire de 84-69 sur la Suède. L’événement, aussi connu sous le nom des Jeux mondiaux universitaires, est le plus gros événement sportif international autre que les Jeux Olympiques. L’Universiade met en vedette des équipes d’étudiants-athlètes de partout au monde qui rivalisent dans 27 sports, dont le basketball masculin et féminin.

C’est la Suède qui a donné le ton au début du match. L’équipe suédoise a mené pour la majorité du quart, soit jusqu’à deux minutes à jouer. Brady Heslip de Burlington, ON, a marqué huit points dans les dernières 120 secondes pour donner l’avance au Canada 19-10. L’élan étant du côté du Rouge et Blanc, plusieurs Canadiens se sont mis en marche pour mener Équipe Canada. Dwight Powell de Toronto, ON, a inscrit neuf points au deuxième quart pour donner au Canada une avance de 43-25 à la demie.

Kevin Pangos, natif de Holland Landing, ON, a été la clef de l’attaque du Canada au troisième quart en marquant six points. Cette offensive additionnelle était requise puisque l’équipe suédoise semblait vouloir se racheter de la pauvre offensive démontrée en première demie. La Suède a totalisé 26 points au cours du quart pour réduire l’écart à 11 points. Owen Klassen de Kingston, ON, a ajouté cinq points au quatrième quart au cours duquel le Canada a totalisé 22 points et démontré une forte défensive pour retenir la Suède.

Brady Heslip a été le meilleur marqueur du match avec 22 points, dont 15 au-delà de l’arc de trois points. Dwight Powell a manqué de peut le double doublé en inscrivant 16 points et neuf rebonds. Owen Klassen a lui aussi manqué de peu cette marque par un seul point, mais a été le meilleur du match aux rebonds avec un total de 10. La taille collective et la vitesse du Canada ont aidé l’équipe à mener 43-33 aux rebonds et 7-1 aux lancers bloqués. Les statistiques complètes du match peuvent être consultées en cliquant ici.

Questionné à propos de la performance de l’équipe, Brady Heslip a dit au représentant du Sport interuniversitaire canadien (SIC) : « Lorsque vous commencez à jouer des matchs après quelques semaines d’arrêt, c’est un peu différent. Mais après le premier quart, tous les gars se sont regroupés. Les trois semaines passées ensemble ont facilité les choses. Les gars ont fait de l’excellent travail pour me trouver sur le plancher; je ne suis là que pour compléter les lancers.

L’entraîneur-chef Jay Triano a aimé les efforts de son équipe, mais voit des aspects à améliorer. « Je pense que nous avons joué avec une bonne intensité. Nous devons jouer avec un peu plus de finesse et un peu mieux. »

Le Canada continuera la ronde préliminaire en affrontant les Émirats Arabes Unis (ÉAU) lundi à 12h30 (HAE). Les ÉAU ont perdu 140-46 aux mains des États-Unis à la première journée de compétition.