L’ÉNMD PASSE À 5-0 À LA SUITE D’UNE VICTOIRE CONTRE LE PAYS HÔTE, LA CHINE

L’équipe nationale masculine de développement (ÉNMD) a conservé sa fiche parfaite au tournoi international sur invitation des Quatre Nations à la suite de la victoire de jeudi face au pays hôte, la Chine, par la marque de 81-62. Après avoir complété un balayage de trois matchs contre les États-Unis, la Chine et la Lettonie à Kaixian, l’ÉNMD a commencé la deuxième portion du tournoi à Huaihua par une victoire sans équivoque de 82-62 contre Équipe États-Unis.

Équipe Canada a fait preuve de concentration et d’intensité en début de match. Le garde aux lancers précis, Brady Heslip de Burlington, Ontario, a rapidement placé son équipe en avance. Le marqueur rapide et efficace a inscrit 11 points en cinq minutes de jeu pour mener l’ÉNMD à une avance de 30-12 à la fin du premier quart.

Un lancer enfoncé d’Owen Klassen au deuxième quart a fait bourdonner son équipe et a même mené la foule prochinoise à se lever. Le Canada possédait une avance de 46-20 à la demie, mais Équipe Chine a remonté la pente en deuxième demie. Nourrie par l’énergie d’une foule partisane, la Chine a démarqué le Canada 42-35 dans les dernières 20 minutes, mais l’avance acquise par le Canada en première demie a fait la différence dans le match.

Brady Heslip a mené l’effort canadien avec 24 points au cours du match et a offert le commentaire : « Nous sommes sortis en force parce que nous savions que la Chine est une bonne équipe. Nous savions que la Chine nous attaquerait, mais nos plans étaient différents. J’ai pu obtenir de belles visées en début de match et quand cela survient, je peux me mettre en marche. Mes coéquipiers ont fait un bon travail pour me rejoindre. » Dwight Powell a encore été efficace en inscrivant 15 points alors que Owen Klassen en ajoutait 13.

L’entraîneur-chef Jay Triano a vu des choses positives en première demie, mais constate qu’il y encore place à l’amélioration. « Je pense qu’en première demie, nous avons joué de notre mieux et avons exécuté nos jeux. En deuxième demie, nous ne leur jamais permis de revenir dans le match, mais nous devons apprendre à jouer tout au long des 40 minutes et nous concentrer à nous développer pour jouer un match complet à chaque fois que nous sautons sur le plancher. »