LA FRANCE COIFFE LES FILLES JUNIOR DANS UN MATCH HORS-CONCOURS

L’équipe nationale féminine junior (ÉNFJ) a poursuivi sa tournée hors-concours en Europe en subissant une défaite serrée de 60-56 aux mains de la France. Le Canada a bien joué dans la série de deux matchs et apportera les leçons apprises pour les utiliser au cours d’un tournoi à Lanzarote en Espagne.

Le Canada a bien joué en première demie pour prendre une avance de 8-4 à mi-chemin des premières dix minutes. Une équipe française déterminée a répondu par une poussée tardive pour égaler le pointage à 16 à la fin du quart. Une deuxième quart serré a vu la France démarquer le Canada 13-12.

Le jeu équilibré s’est poursuivi au troisième quart alors que les deux équipes se sont échangées plusieurs chances au début du quart. Une poussée tardive de la France lui a permis de prendre une avance de cinq points pour entreprendre le dernier quart. Le Canada s’est maintenu nez-à-nez et a marqué 16 points au cours des dernières dix minutes de jeu. La torontoise Sami Hill a réussi une ‘trois points’ au cours de la dernière minute de jeu pour réduire l’écart à un seul point, mais le temps réglementaire a mis fin à la remontée.

La native de Winnipeg, MB, Emely Porter et Jamie Weisner de Clarkson, WASH, ont chacune inscrit 17 points pour mener le Canada. Emily Porter a aussi égalé la performance de Daneesha Provo de Dartmouth, NÉ, ayant chacune repris six rebonds. Les statistiques finales du match peuvent être consultées en cliquant ici.

Emely Potter voit du positif dans les efforts de l’équipe et a hâte à une nouvelle confrontation entre les deux équipes au championnat mondial féminin 2013 de la FIBA. « Nous avons bien commencé en jouant physiquement et agressivement. Nous les avons laissées revenir dans le match, mais nous avons continué à nous battre farouchement et rivaliser. En équipe, nous sommes déçues du résultat, mais nous sommes contentes de devoir les confronter à nouveau en Lituanie. »

Questionné à propos de la performance de l’équipe, l’entraîneur-chef Rich Chambers répond : « Nous sommes très fiers des efforts et du niveau de compétition démontrés par les filles ce soir. Le match s’est terminé sur une seule possession. Nous avons été fortes aux rebonds défensifs et nous avons obtenu de belles performances de la part d’Emely Porter et de Jamie Weisner ce soir; en deuxième demie, elles ont été les bougies d’allumage de l’équipe. Nous visons à apprendre et progresser dans les Îles Canaries. »

Lanzarote est l’île la plus à l’ouest des îles Canaries. Après une journée de voyage et d’entrainement, l’ÉNFJ affrontera tour à tour l’Australie et les États-Unis dans un tournoi à quatre équipes. Équipe Canada et les États-Unis feront les frais du match d’ouverture vendredi.