RENCONTREZ ... KYLE LANDRY

Cette série vous permet de connaître les hommes et femmes de nos équipes nationales. Cette première rencontre implique Kyle Landry, natif de Calgary, AB.


CB: Tu as joué avec Équipe Canada durant 4 saisons, qu'est-ce que cela signifie pour toi de jouer pour ton pays?

KL: Ce fut un grand honneur de pouvoir représenter le pays d'où je viens. De plus, avoir eu la chance de jouer avec d'autres excellents joueurs de notre pays n'a fait qu'augmenter le plaisir.

CB: Quel est ton meilleur souvenir ou moment de jeu avec le Canada?

KL: Mon meilleur souvenir remonte à 2009 lorsque nous avons gagné notre place au championnat mondial en Turquie.

CB: Autre que le Canada, dans quel pays as-tu le plus apprécié de jouer?

KL: J'ai apprécié tous les pays dans lesquels j'ai joué. Ce fut très plaisant de visiter tant d'endroits tout en jouant au basketball.

CB: À quoi cela ressemble de vivre en Russie? Qu'est-ce qui te manque le plus du Canada?

KL: La Russie a été très bonne pour moi. J'ai eu la chance d'être membre d'une grande équipe. Tous les joueurs et entraîneurs m'ont très bien traité de sorte que ce fut une très belle expérience. Ma famille m'a beaucoup manqué ainsi que l'incapacité de pouvoir parler anglais partout où je vais.

CB: Autre que le basketball, à quoi as-tu le plus hâte cette année?

KL: Je ne vise qu'à voyager un peu et à relaxer.

CB: As-tu des rituels d'avant-match?

KL: En raison des déplacements et des heures de match, il peut être difficile de s'astreindre à des rituels d'avant-match. C'est pourquoi je tends à m'en éloigner.

CB: Quel conseil offrirais-tu aux jeunes Canadiens qui veulent progresser au basketball et devenir un joueur élite comme toi?

KL: N'écoutez pas, ne croyez pas les gens  qui disent que vous ne pouvez accomplir des choses. Aussi longtemps que vous le voudrez réellement et que vous y mettrez le temps et l'effort, il est possible d'atteindre vos objectifs.