FAITES CONNAISSANCE AVEC NOS OLYMPIENNES – LIZANNE MURPHY

La fête du Canada 2012 demeurera une date spéciale pour nous à Canada Basketball: cette journée-là, l’équipe nationale féminine senior a gagné sa place aux Jeux Olympiques de Londres. Cette série de questions / réponses avec les joueuses de l’équipe nationale vous aidera à mieux connaître ces femmes inspirantes qui font partie de cette équipe qui représentera fièrement le Canada à Londres.

Résidence : Beaconsfield, Québec
 
Études secondaires : Collège Dawson
 
Université : Université Hofstra
 
Équipe professionnelle : Tarbes (France)
 
Nombre d’années avec Canada Basketball : 6
 
Nombre de matchs avec Canada Basketball : 74
 
 
 
 
 
 
 

Canada Basketball – Quel est ton meilleur souvenir olympique?

Lizanne Murphy – Mon meilleur souvenir me vient des Jeux de Vancouver. À ce moment-là, je jouais en Slovaquie et j’étais collée à la télévision en portant les couleurs du Canada à tous les jours. D’ainsi voir notre pays s’animer et fêter tous nos athlètes était vraiment magique. J’étais très fière d’être Canadienne, même si j’étais si loin.

CB – Quelle équipe avez-vous le plus hâte de rencontrer à Londres?

LM – J’ai réellement hâte à tous nos matchs. Je suis excitée d’affronter la Russie parce que ce sera notre première occasion de fouler le plancher et de créer des remous dans le tournoi. Je crois aussi que jouer contre la Grande-Bretagne sera plaisant parce que je suis certaine que les gradins seront remplis. Finalement, je pense que nous en devons une à la France parce qu’elle nous a battus lors de nos dernières rencontres.

CB – Que pensez-vous être le plus grand défi pour vous et l’équipe lors de ces Jeux?

LM – Je crois que notre plus grand défi sera de demeurer confiantes et agressives. Nous faisons partie d’un groupe qui comprend des équipes hautement classées et même si nous avons prouvé au cours des dernières années que nous y appartenons et que nous pouvons jouer contre elles, il sera vraiment important pour nous de continuer à y croire.

CB – Avez-vous des rituels d’avant-match? Quels sont-ils?

LM – En ce qui concerne les rituels d’avant-match, je fais de la visualisation durant 10 à 15 minutes plus tôt dans la journée afin de penser à certaines choses importantes à faire durant le match. Rendue au gymnase, j’aime entrer sur le plancher plus tôt et, alors qu’il n’y a pas grand monde qui se réchauffe, prendre des lancers – j’aime à avoir le panier à moi seule pour quelques minutes.

CB – Quelle est la ou les coéquipières pour lesquelles tu es la plus contente de voir fouler le plancher olympique pour le premier match? Pourquoi?

LM – Je suis vraiment excitée de partager tout ceci avec toute l’équipe, mais si j’avais à choisir une seule personne, je dirais que je suis excitée d’y voir Kim Smith. Elle est une bonne amie et je connais tous les sacrifices qu’elle s’est imposés tout au long de sa carrière pour y parvenir.

CB – Quel conseil donneriez-vous aux jeunes athlètes qui visent un rêve olympique?

LM – Le conseil que j’offrirais aux jeunes joueurs qui tentent de jouer aux Olympiques est de se rappeler que cela est beaucoup plus difficile que vous le pensez; vous avez à travailler encore plus fort que vous ne l’avez jamais fait dans votre vie et ceci, sur une longue période de temps. Vous aurez à sacrifier beaucoup de choses sur la route des Olympiques, mais depuis cette dernière Fête du Canada, je puis honnêtement dire que cela en vaut VRAIMENT le coup.

CB – Dites-nous quelque chose de spécial qui vous concerne et que nous ne saurions peut-être pas.

LM – Beaucoup de personnes pourraient ne pas être au courant, mais je suis vraiment dans le yoga. Il a totalement changé ma vie, tant du côté physique que mental. J’ai aussi un petit côté caché qui adore tout ce qui concerne les vampires et Harry Potter!