LA CHINE, PAYS HÔTE, DÉFAIT LE CANADA AU TOURNOI DES QUATRE NATIONS

L’équipe nationale féminine senior (ÉNFS) est tombée aux mains du pays hôte, la Chine, 70-44 à son deuxième match du tournoi féminin des Quatre Nations. Équipe Canada présente maintenant une fiche de 1-1 alors que la Chine passe à 2-0.

Le Canada a rapidement pris une avance de 6-2, mais une attaque constante et persistante de l’équipe locale a égalé le pointage à 9-9. L’équipe chinoise a terminé le premier quart par une poussée de 9-2 qui a soulevé la foule. Énergisées par la foule animée, les Chinoises a continué à appliquer de la pression sur le Canada pour ouvrir le match avec une autre poussée de 14-4. Les équipes ont complété la demie avec un avantage de 36-21 en faveur de la Chine.

L’ÉNFS s’est butée à une défensive robuste dans les premières dix minutes de la deuxième demie. Le Canada a tenté d’effectuer une remontée, mais Équipe Chine a résisté à l’offensive canadienne tout en déployant une attaque de son crû pour gagner le quart de 22-7. Le Canada a démarque la Chine 16-12 au dernier quart, mais l’issue du match était sans équivoque.

L’entraîneure-chef Lisa Thomaidis voit cette dure défaite comme une expérience d’apprentissage. « Nous nous sommes battues contre leur pression défensive ce soir. La Chine nous a présenté des difficultés et la plus forte défensive que nous avons rencontrée à date cet été. Ce match nous servira par le visionnement du film afin de nous améliorer. »

Jouant son 100e match dans l’uniforme rouge et blanc du Canada, Tamara Tatham de Brampton, ON, a profité de l’occasion en menant son équipe au pointage avec un total de 10 points. Kia Nurse la suivie en marquant huit points pendant que Kendel Ross et Lizanne Murphy en inscrivait chacune six. L’ÉNFS a eu le meilleur aux rebonds 27-17 au cours du match dont 13-6 en offensive. Les statistiques du match peuvent être consultées en cliquant ici.

Tamara Tatham a fait écho aux propos de son entraîneure en disant : « Aujourd’hui, nous avons bien débuté le match, mais nous avons été rattrapées par leur défensive et cela nous a fait mal. Le fait de jouer contre des équipes très solide en défensive ne peut que nous aider à devenir meilleures. Nous devons lire et réagir à différentes défensives puis apprendre en faisant une rétrospective pour voir ce qui a et n’a pas fonctionné.

L’ÉNFS complète la première portion du tournoi des Quatre Nations en affrontant Porto Rico à 06h30 (HAE) dimanche matin. Par la suite, les quatre équipes se déplaceront et s’entraîneront durant deux jours avant de s’affronter de nouveau à Nanjing pour la deuxième étape du tournoi.