LISA THOMAIDIS: POINT DE VUE DE L’ENTRAINEUR 3

Maintenant que le poste d’entraîneur-chef est comblé et que la saison de l’équipe nationale approche, l’équipe nationale féminine peut penser à avancer et bâtir son avenir sur les récents succès.

L’été dernier, les espoirs du Canada se sont rendus à la dernière journée alors que les dames se sont qualifiées pour les Olympiques 2012 de Londres au tout dernier jour dans un match sans lendemain contre le Japon, justement à la Fête du Canada.

« Voir notre équipe se lever pour l’occasion et faire le travail lorsqu’il s’agissait de vie ou de mort a été une grande récompense et un grand moment de fierté pour nous, surtout que tout cela est arrivé la même journée que la fête du Canada » se rappelle Lisa Thomaidis. « C’est à ce moment que nous avons ressenties que l’expérience olympique était quelque chose d’unique; vous ne pouvez pas réellement expliquer l’excitation, la sensation irréelle d’avoir accompli quelque chose. »

Alors que plusieurs étaient surpris de voir le Canada soudainement passer à la scène internationale, Lisa Thomaidis a travaillé avec l’équipe au cours de la dernière décennie et a constaté le progrès qui a mené l’équipe à devenir une puissance mondiale.

« Je pense que nous ne nous sommes pas vantées en érigeant ce programme au cours de la dernière décennie, mais les performances sont là et nous sommes fiers de constater que nous sommes reconnues. Nous avons de nombreux talents qui se présentent de sorte que nous voyons cette équipe s’élever dans l’avenir, ce qui est très excitant pour nous tous. Nous regardons vers l’avant. »

« Nous devons continuer à ériger notre équipe sur les succès que nous avons eus », poursuit Lisa Thomaidis. « Le plus gros défi pour nous tous est de poursuivre le cheminent que nous nous sommes créé et, nous l'espérons, retrouver les principales athlètes qui ont réussi à Londres puis intégrer quelques unes des nouvelles jeunes athlètes au début de cette quadriennale en leur fournissant les atouts et références dont elles auront besoin pur devenir les meilleurs au monde, »

Pour un programme qui s’est hissé au niveau des puissances internationales, l’objectif est maintenant de gravir l’échelle et de ne pas simplement se satisfaire d’une seule qualification aux championnats mondiaux et aux Jeux Olympiques, mais de plutôt obtenir des performances qui lui vaudront des podiums lorsqu’elle y parviendra

C’est une mentalité de gagnantes que Lisa Thomaidis, son personnel d’entraîneurs et les autres entraîneurs aux niveaux de développement tentent de créer chez les joueuses. Le soutien et les systèmes d’entraînement donneront aux athlètes l’occasion de connaître du succès.

Les prochaines étapes du programme de l’équipe féminine senior seront entreprises bientôt alors que les saisons universitaires et scolaires se terminent et que les athlètes se rapporteront au camp d’entraînement des équipes nationales.

« Nous tiendrons nos premiers camps de sélection et d’entraînement en mai », ajoute Lisa Thomaidis. Par la suite, nous avons une grosse saison de compétitions au cours de l’été où nous aurons l’occasion de jouer contre plusieurs pays ayant participé aux Jeux Olympiques et qui anticipent se retrouver au championnat mondial, donc un haut niveau de compétition.

« D’abord, nous entreprendrons une tournée européenne en France, en Serbie, au Monténégro et en République Tchèque, puis nous aurons des compétitions en Chine et un tournoi au Brésil qui, à la fin, nous mèneront au championnat des Amériques de la FIBA qui aura lieu à la fin de septembre au Mexique, donc plusieurs occasions de nous améliorer. »

Avec les systèmes appropriés en place depuis plusieurs années, l’équipe qui a ‘mariné‘ dans les rangs des équipes de développement a maintenant l’occasion de cuisiner la compétition sur la scène internationale sous une entraîneure-chef expérimentée et engagée qui a poursuivie sa formation en côtoyant les joueuses. Tous les ingrédients semblent être en place et Lisa Thomaidis est prête à mener nos Canadiennes dans une saison qui s’annonce prometteuse cet été et dans l’avenir.