RÉTROSPECTIVE SUR 90 ANS: HOUBREGS TRAVERSE LA FRONTIÈRE

Un joueur de basketball canadien devient une étoile de la NCAA dans une université de l’ouest avant de progresser chez les professionnels et devenir un pionnier du basketball canadien. C’est une histoire connue de tous les Canadiens, mais elle prend un virage inattendu. Il ne s’agit pas de l’histoire de Steve Nash – mais elle a lieu il y a 40 ans et le personnage s’appelle Bob Houbregs.

Sur une carrure de 6’7’’ et de 225 livres, Bon Houbregs, natif de Vancouver, étudie à l’Université de Washington de 1949 à 1953 où il complète une carrière étincelante. En 1952, Bob Houbregs est élu membre de la deuxième équipe d’étoiles All-American. À sa dernière année en 1953, il est désigné le joueur de l’année dans la NCAA, élu à titre de All-American, aide l’Université de Washington à se rendre au carré d’as du tournoi printanier de la NCAA où il est élu membre de l’équipe d’étoiles du tournoi avec une moyenne de 34,8 points par match en éliminatoires.

La NBA était relativement jeune au moment où Bob Houbregs se joint aux rangs professionnels. L’Association américaine de basketball (BAA) et la Ligue nationale de basketball (NBL) s’étaient fusionnées quatre ans précédemment, en 1949, et avaient adopté le nom d’Association nationale de basketball (NBA).

« Houby » a été le premier Canadien à être repêché en première ronde de la récemment formée NBA alors qu’il a été sélectionné au deuxième rang du repêchage de 1953 par les Hawks de Milwaukee. L’année suivante, le chronomètre de lancers était introduit aux règles de jeu. Sa sélection demeure toujours le plus haut rang de sélection d’un Canadien lors d’un repêchage de la NBA.

Le centre de 6’7’’ démontre un lancer-crochet efficace et, au cours de sa carrière de cinq ans dans la NBA avec Milwaukee, les Bullets de Baltimore, les Celtics de Boston et les Pistons de Fort Wayne / Détroit, il conserve des moyennes de 9,3 points, 5,5 rebonds et 1,8 aide par match. Plus tard, Bob Houbregs servira les SuperSonics de Seattle à titre de directeur général de 1970 à 1973.

Il a été intronisé au Temple de la Renommée du basketball à titre de joueur en 1987. En 2000, Bob Houbregs entre au Temple de la Renommée du basketball canadien pour ses nombreuses contributions au sport.

Bob Houbregs est un joueur dont l’histoire semble avoir été oubliée, cependant, son cheminement du Canada à la NBA a certes été un précurseur à Steve Nash, que ce dernier le sache ou non. De toute façon, Bob Houbregs a ouvert le chemin que plusieurs Canadiens ont emprunté pour se rendre à la NBA et que plusieurs autres emprunteront dans l’avenir. Il n’est que juste que ces joueurs connaissent l’histoire de Bob Houbregs et, s’ils en ont l’occasion, le remercier.

De façon régulière, des articles apparaîtront sur le série archive et nous apprécierions rejoindre tous ceux qui ont été impliqués dans la communauté du basketball canadien au fil des ans. Si vous avez une histoire à partager, communiquez avec nous à communications@basketball.ca et joignez-vous à la conversation sur Twitter au #CB90 .