LES LIGNES DE LA SEMAINE: CANADIENS DANS LA NCAA

 

  DYSHAWN PIERRE

Le natif de Whitby, ON, a été la pièce maîtresse de la course de rêve des Flyers de Dayton. Les experts prévoyaient l'élimination de Dayton dès la première ronde, mais les Flyers les ont fait mentir en remportant de ses deux premiers matchs en fera face à Stanford en huitième de finale. Lors de la première rencontre contre Ohio State, Dyshawn Pierre a mené son équipe avec 12 points et 8 rebonds. En deuxième ronde contre Syracuse, le joueur de deuxième année a marqué 14 points et repris 6 rebonds pour éliminer Syracuse. Les deux matchs ont été serrés jusqu'à la fin et ont exigé des jeux spectaculaires de la part de Dyshawn Pierre pour sceller les victoires.

 

  NATALIE ACHONWA

Natalie Achonwa est la seule Canadienne qui poursuite la 'Grande dance'. Classées au premier rang en vertu de leur fiche de 34-0, les Fighting Irish ne montrent aucun signe de ralentissement. La cohésion de l'équipe est telle qu'elle présente une triple menace grâce à leurs trois étoiles: Achonwa, McBride et Loyd. Natalie Achonwa a tracé la voie des Fighting Irish dans la ronde de 32 en marquant 25 points et reprenant 11 rebonds. La senior de Guelph, ON, vise à atteindre son quatrième carré d'as de suite et ramener le championnat national à Notre-Dame.

 

  NAZ LONG

Avant le début du tournoi, Naz Long n'était pas connu de la majorité des Canadiens. Cependant, après que les Cyclones de l'ISU eut fait face aux Tar Heels de l'UNC, Naz Long s'est fait largement connaître lors de la folie du mois de mars. Utilisé à titre de substitut, le natif de Mississauga, ON, s'est avéré une bougie d'allumage capable de faire fermer les lumières lors de moments importants et c'est exactement ce qu'il a fait dans les dernières minutes du match contre l'UNC, réussissant trois importants 'trois points' pour concrétiser la victoire d'Ohio State.

 

  JAMIE WEISNER

Les Lady Beavers de l'OSU ont été éliminées de la Folie de mars hier soir à la suite d'une défaite âprement disputée aux Gamecocks de South Carolina, premières au classement du tournoi. Jamie Weisner a guidé les Beavers en inscrivant 21 points, la meilleure de l'équipe, et plus de reprendre 7 rebonds. Elle fournit la portion offensive de cette équipe de l'OSU reconnue pour sa défensive menée par Ruth Hamblin de Houston, CB. Les trois Canadiennes seront de retour avec les Lady Beavers et utiliseront l'expérience acquise en vue d'un titre national l'an prochain.


  NIK STAUSKAS

Nik Stauskas a fait taire les sceptiques cette année en remportant le titre de joueur de l'année du Big 10 et s'établissant la plus grosse menace offensive des Wolverines. Natif de Mississauga, ON, a modifié son jeu, passant de n'être qu'un marqueur éloigné à un joueur complet aux deux extrémités du plancher. Lors de la ronde des 32 contre Texas, il a guidé les Wolverines avec ses 17 points et 8 aides. Vendredi soir au Stade Lucas Oil, Michigan sera prêt à affronter Tennessee alors que Nik Stauskas tentera de poursuivre son jeu dominant au cours du tournoi.