L’ONTARIO REMPORTE LES DEUX TITRES LORS DES CHAMPIONNATS NATIONAUX dES MOINS DE 15 ANS

Championnat national, filles U15

Partie pour la médaille d’or : Ontario 75 – Québec 55

La table était mise pour le match entre le Québec et l’Ontario en vue de la médaille d’or. À l’exception de leur affrontement en ronde préliminaire, chaque équipe avait dominé ses adversaires tout au long du tournoi. Et c’est ce que l’Ontario, une équipe très athlétique, a continué à faire lors de la première demie de cette finale, contrôlant le jeu sous les paniers aux deux extrémités du terrain, tout en s’emparant de 28 rebonds contre 15 pour le Québec. Grâce au jeu spectaculaire d’Aaliyah Edwards qui a inscrit 14 points en première mi-temps, l’Ontario détenait une confortable avance de 40 à 23 à la pause. L’Ontario a affermi son emprise grâce à une poussée de 8 points contre seulement 1 pour les Québécoises au début du troisième quart pour ainsi creuser l’écart. Les Ontariennes sont demeurées en contrôle jusqu’à la toute fin pour ainsi remporter la médaille d’or au compte de 75 à 55. La meilleure marqueuse de l’Ontario fut Merissah Russell avec 20 points et celle du Québec Sarah Bailly avec 19. 

Partie pour la médaille de bronze : Colombie-Britannique 45 – Saskatchewan 68

Le match pour la médaille de bronze mettait aux prises la Colombie-Britannique et la Saskatchewan et chaque équipe a tout donné. Soutenue par une foule partisane et dynamique, la Saskatchewan a débuté en force et a également réussi une poussée de 9 points sans riposte tôt au deuxième quart pour s’emparer d’une avance confortable à la pause. La Saskatchewan a continué à appliquer de la pression au début du troisième quart, inscrivant 15 points contre seulement 3 pour la Colombie-Britannique. Menée par Kennedy Hollinger (19 points) et Alexandra Mann (17 points), la Saskatchewan a également bien joué en défensive et a dominé le jeu sous les paniers, pour finalement défaire la Colombie-Britannique au compte de 68 à 45. Avec ses 17 points, Surprise Munie fut la meilleure marqueuse des siennes dans la défaite.

Partie de classement (5ème place) : Manitoba 48 – Alberta 77

Le Manitoba et l’Alberta ont croisé le fer lors de la partie qui allait décider du cinquième rang. Après une défaite crève-cœur par un seul point en demi-finale la veille contre la Colombie-Britannique, l’Alberta souhaitait rebondir et terminer le tournoi en force. Et c’est effectivement ce que les Albertaines ont réussi à faire en première demie, contrôlant le rythme de la rencontre et dominant lors des rebonds en attaque pour prendre l’avance au compte de 35 à 20 contre le Manitoba à la pause. Malgré les efforts d’Alyssa Porco (15 points) pour garder son équipe dans le match, l’Alberta a conservé le contrôle du jeu au dernier engagement pour remporter une victoire convaincante de 77 à 48. Danielle Nadeau a été la meilleure marqueuse de l’Alberta avec 13 points. 

Partie de classement : Terre-Neuve-et-Labrador 63 – Nouvelle-Écosse 32

Meilleure marqueuse de Terre-Neuve-et-Labrador – Maggie Pottle (15 points)

Meilleure marqueuse de la Nouvelle-Écosse – Mackenzie Smith (10 points)

 

Championnat national, garçons U15

Partie pour la médaille d’or : Ontario 88 – Québec 71

Chez les garçons de moins de 15 ans, le match en vue de la médaille d’or opposait les deux grands rivaux du Québec et de l’Ontario. La lutte fut corsée et excitante en début de rencontre : après une poussée rapide de 7 points sans riposte de l’Ontario pour amorcer les hostilités, la réponse du Québec ne s’est pas faite attendre et les représentants de la Belle Province sont vite revenus dans le match, entre autres grâce aux 13 points de Johnathan Avgousti qui a réussi trois tirs de trois points en cinq tentatives. Au cours d’une partie où le jeu physique fut prépondérant, les équipes ont marqué tour à tour tout et ont attaqué le panier en force. La partie était serrée à la mi-temps, l’Ontario ne menant que par quelques points au compte de 39 à 35. Bien que l’équipe du Québec ait tout donné en deuxième demie, l’Ontario est passée à la vitesse supérieure et n’a plus jamais regardé en arrière. Menée par Caleb Houstan, le meilleur marqueur de la rencontre avec 21 points et 11 rebonds, ainsi que par Jonathan Avgousti (15 points), l’équipe ontarienne a maintenu la pression en attaque et a scellé l’issue de la partie lorsqu’elle s’est emparée d’une avance de 22 points à la fin du troisième quart. L’Ontario a ainsi remporté la médaille d’or par la marque de 88 à 71. Avec ses 19 points, Enoch Kalambay fut le meilleur marqueur de l’équipe du Québec.

Partie pour la médaille de bronze : Alberta 78 – Saskatchewan 81

Dans le match pour la médaille de bronze, l’Alberta était opposée à l’équipe locale de la Saskatchewan. Ce fut une rencontre en dents de scie entre deux équipes d’égale force, chacune lançant avec précision, entre autres au-delà de la ligne de trois points. À la pause, les Albertains détenaient une mince avance au compte de 43 à 40. La Saskatchewan a par contre ouvert la machine en deuxième mi-temps, obligeant l’Alberta à lui remettre le ballon à douze reprises et inscrivant quatorze points lors de ces séquences. Avec moins d’une minute à jouer dans la rencontre et alors qu’ils tiraient de l’arrière par un point, les Saskatchewanais ont profité d’une erreur albertaine pour inscrire un panier décisif. Quelques secondes plus tard, la Saskatchewan réussissait deux lancers-francs pour sceller l’issue du match et ainsi remporter la médaille de bronze par la marque de 81 à 78. Les meilleurs marqueurs de la Saskatchewan furent Keon Cleland (18 points) et Joseph Camplin (17 points), tandis que Roman Niro fut le meilleur attaquant albertain avec 20 points.

Partie de classement (5ème place) : Nouveau-Brunswick 70 – Nouvelle-Écosse 85

Les grands rivaux de l’Atlantique, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick, s’affrontaient lors du match pour la cinquième position. Grâce aux efforts offensifs de Lydell Husbands (16 points) et à un jeu de transition efficace, la Nouvelle-Écosse s’est emparée d’une avance tôt dans la rencontre et menait par la marque de 42 à 32 à la pause. Les Néo-Écossais n’ont pas levé le pied en seconde mi-temps, maintenant un rythme endiablé en attaque et ramenant le jeu dans la zone du Nouveau-Brunswick chaque fois qu’une occasion se présentait à eux. Avec ses 23 points, dont 6 tirs de trois points réussis en 11 tentatives, Luke Stewart a bien tenté de ramener le Nouveau-Brunswick dans le match, mais la Nouvelle-Écosse était tout simplement trop forte et a remporté la partie au compte de 85 à 70, pour ainsi terminer au cinquième rang du tournoi. Avec ses 20 points, Euan Brydie a été le meilleur marqueur néo-écossais.

Partie de classement : Manitoba 68 – Colombie-Britannique 59

Meilleur marqueur du Manitoba – Mason Kraus (21 points)

Meilleur marqueur de la Colombie-Britannique – Cameron Slaymaker (12 points)