L’ÉQUIPE NATIONALE SENIOR FÉMININE S’INCLINE FACE AU MONTÉNÉGRO

La série de victoires consécutives de l’équipe nationale sénior féminine (ENSF) s’est arrêtée à trois plus tôt aujourd’hui, suite à une cuisante défaite de 46-75 face au Monténégro. Après sa brillante victoire d’hier contre la Serbie, le pays hôte, le Canada a maintenant une fiche d’une victoire et une défaite au tournoi du « Trophée Belgrade ». Depuis le début de sa tournée européenne, la fiche de l’ENSF du Canada est maintenant de trois victoires et une défaite.

Le Canada a eu un début de match plutôt difficile, et ce lent départ a donné le ton au reste de la partie. Le Monténégro menait déjà 24 à 9 après le premier quart de jeu, et au second engagement les adversaires du Canada ont continué à dominer et à imposer leur rythme, de sorte qu’à la mi-temps la marque était de 41-21 en faveur du Monténégro. Les Canadiennes avaient donc une lourde pente à remonter au début de la seconde mi-temps, mais l’équipe du Monténégro a poursuivi sur sa lancée et a continué d’attaquer avec des tirs précis, tout en faisant un excellent travail dans sa zone défensive. L’équipe canadienne a tout de même réussi une poussée de 19 points lors de la dernière tranche de 10 minutes, mais c’était trop peu trop tard.

L’alignement partant de l’ENSF a eu beaucoup de difficulté à trouver son rythme et n’a pu marquer que 20 points, contrairement aux cinq joueuses partantes du Monténégro qui ont réussi un total de 37 points durant le match. La meilleure attaquante canadienne fut Justine Colley qui a tout de même réussi à marquer 11 points, tandis que sa coéquipière Ruth Hamblin parvenait à s’emparer de cinq rebonds, la meilleure performance de son équipe à ce chapitre.

Tamara Tatham, joueuse de longue date avec l’équipe nationale, considère néanmoins « que ce fut une bonne leçon pour l’équipe, qui est composée de joueuses expérimentées et d’athlètes plus jeunes. Ceci fait en sorte qu’il y a des défis particuliers à relever et des occasions à saisir pour chacune de nous, et nous devons faire en sorte d’apprendre de ces situations et nous en servir pour progresser, tant sur le plan individuel que collectif. Nous devons améliorer plusieurs aspects de notre jeu en attaque et en défensive. »

Malgré cette amère défaite, l’entraîneure-chef Lisa Thomaidis a néanmoins mis l’accent sur les aspects positifs. « Nous avons eu un match difficile ce soir contre une formation aguerrie et bien préparée. Notre manque d’expérience s’est fait sentir, particulièrement en défensive. Mais je crois qu’à long terme, cette partie représentera pour nous une étape importante pour notre développement. Nous devons maintenant nous concentrer sur notre prochain match contre l’Italie demain soir, et à nouveau ce ne sera pas facile. »

Pour voir les statistiques du match, cliquez ici

L’équipe canadienne cherchera donc à se reprendre lors de sa dernière partie du tournoi « Trophée Belgrade » prévue demain avant-midi à 11:00 heure de l’est. L’ENSF affrontera alors l’Italie, qui cherchera elle aussi à venger sa défaite d’aujourd’hui.