STEVE NASH INDUCTED INTO THE NAISMITH MEMORIAL BASKETBALL HALL OF FAME | Canada Basketball

STEVE NASH EST INTRONISÉ AU TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU BASKETBALL NAISMITH

TORONTO, ON (7 septembre 2018) - Canada Basketball souhaite féliciter Steve Nash à l’occasion de son intronisation au temple de la renommée du basketball Naismith.

Nash a représenté le Canada sur la scène internationale pendant plus de dix ans. Il a, notamment, aidé l’équipe canadienne masculine de basketball à atteindre les quarts de finale des Jeux olympiques de Sydney en 2000, en plus de se mériter le titre du joueur le plus utile à son équipe à deux occasions lors du Championnat de la FIBA pour la zone des Amériques, soit en 1999 et en 2003. Nash a également effectué un retour avec l’équipe nationale séniore masculine à titre de gérant général en 2012. 

Nash se joint ainsi à d’autres Canadiens qui ont reçu le même honneur, soit le Dr. James Naismith (inventeur du jeu - 1959), Ernest C. Quigley (arbitre - 1961), Peter F. "Pete" Newell (entraîneur - 1979) et Robert J. "Bobby" Houbregs (joueur - 1987). 

Avant de connaître une carrière fructueuse dans la NBA, Nash a fréquenté l’école universitaire St. Michael's de Victoria où il a aidé l’équipe des Blue Jags à remporter le championnat provincial lors de sa saison en tant qu’athlète sénior. Suite à sa carrière au niveau secondaire, Nash a fréquenté l’université Santa Clara (1992-1996) où il a récolté d’autres honneurs, notamment le titre du « Joueur de l’année » de la conférence de la Côte ouest à deux occasions (1994-95 et 1995-96). Lors de l’une des plus grandes surprises de l’histoire du tournoi de la NCAA, Nash et les Broncos, alors classés 15ème, avaient défait les Wildcats de l’Arizona, largement favoris et deuxième du classement national américain.

Lors du repêchage de la NBA en 1996, Nash fut sélectionné quinzième au cumulatif par l’équipe de Phoenix. Ce fut pour lui le début d’une carrière de 19 ans en tant que joueur avec les Suns (1996-1998, 2004-2012), les Mavericks de Dallas (1998-2004), et les Lakers de Los Angeles (2012-2015).

Nash a été nommé le joueur par excellence de la NBA deux saisons de suite alors qu’il portait les couleurs des Suns (2005 et 2006), devenant le dixième joueur seulement à se mériter cet honneur lors de deux saisons consécutives dans l’histoire de la NBA, et le premier Canadien à se mériter le prestigieux trophée Maurice Podoloff.

Membre de l’équipe d’étoiles du circuit de la NBA à huit reprises (2002, 2003, 2005 à 2008, 2010, 2012), Nash, un meneur de jeu mesurant 6 pieds et 3 pouces, a également fait partie de la première équipe d’étoiles de la NBA à trois occasions (2005 à 2007). 

Nash a terminé sa carrière au troisième rang pour ce qui est du nombre de passes décisives réussies avec un total de 10,335. Il a également été le meneur de la NBA à cinq reprises pour ce qui est du nombre de passes décisives par match (2005 à 2007, 2010, 2011). En 1,217 parties disputées en saison régulière, Nash a marqué en moyenne 14,3 points, réussit 8,5 passes décisives, capté 3,0 rebonds et joué 31,3 minutes par rencontre. Lors des 120 matchs éliminatoires auxquels il a également pris part, sa fiche fut en moyenne de 17,3 points et 8,8 passes décisives. 

Nash est l’un des athlètes les plus décorés au pays, ayant reçu le trophée Lou Marsh remis à l’athlète canadien de l’année en 2005, en plus de se voir décerner à trois reprises le prix Lionel Conacher en tant qu’athlète masculin de l’année au Canada.

Un leader reconnu à la fois sur le terrain et à l’extérieur de celui-ci, Steve Nash a donné son nom à une fondation qui soutient les enfants défavorisés dans des domaines tels la santé, le développement personnel, l’éducation et l’appréciation de la vie. Par ailleurs, le programme de basketball pour les jeunes Steve Nash compte plus de 19 000 participants et participantes d’un bout à l’autre du Canada.