GORDIE HERBERT SERA À LA BARRE DE L'ÉQUIPE CANADIENNE LORS DU SECOND VOLET DES QUALIFICATIONS DE LA ZONE DES AMÉRIQUES EN VUE DE LA COUPE DU MONDE 2019 DE LA FIBA

 

TORONTO, ON (7 février 2018) - Canada Basketball annonce aujourd’hui que Gordie Herbert sera l’entraîneur de l’équipe canadienne lors du second volet des qualifications de la zone des Amériques en vue de la Coupe du monde 2019 de la FIBA.

« C’est un immense honneur pour moi d’avoir à nouveau cette occasion de représenter le Canada alors que nous entamons une autre étape en vue de prendre part à la Coupe du monde 2019 de la FIBA » a déclaré Gordie Herbert.

Herbert fera ses débuts avec l’équipe alors que le Canada sera opposé aux Îles vierges américaines le jeudi 22 février prochain. L’équipe disputera ensuite son dernier match du second volet le dimanche 25 février contre les Bahamas. Les deux rencontres auront lieu au gymnase Sir Kendal Isaacs de Nassau aux Bahamas et les amateurs pourront voir l’action en direct sur le réseau DAZN.

« Gordie possède une vaste expérience, à la fois en tant que joueur et entraîneur. Cela fait de lui un excellent leader. De plus, il a de l’expérience derrière le banc lors de compétitions de championnat de la FIBA » a déclaré Rowan Barrett, responsable général adjoint et vice-président du programme sénior masculin de Canada Basketball. « Gordie a œuvré dans plusieurs ligues nationales en Europe et il a dirigé des équipes lors de différentes compétitions européennes et dans l’EuroLeague. Tout cela fait de lui l’un des meilleurs entraîneurs internationaux au pays. Nous sommes très heureux qu’il soit de retour au sein de notre programme. »

La nouvelle structure de compétition retenue pour la Coupe du monde masculine 2019 de la FIBA exige beaucoup de profondeur au sein de l’équipe d’entraîneurs. Jay Triano, l’entraîneur chef du programme, est l’artisan du « style de jeu canadien ». Il peut compter sur plusieurs entraîneurs de qualité ayant de l’expérience sur la scène internationale.

Herbert remplacera Roy Rana qui n’est pas disponible en raison de ses obligations avec l’équipe de l’université Ryerson. Rana, qui a cependant continué de travailler étroitement avec les autres membres du personnel d’entraîneurs en prévision du volet de compétitions prévues en février, devrait pouvoir poursuivre son travail avec l’équipe lors de la seconde phase des qualifications.

« Malgré qu’il ne puisse être disponible pour diriger l’équipe lors de ce volet, Roy continue d’être un membre important et une ressource précieuse pour le programme de l’équipe nationale masculine sénior » a ajouté Barrett.

Après des études à l’université de l’Idaho (1979-1981), Herbert a connu une carrière de 12 ans à titre de joueur en Finlande. Il a représenté le Canada à plusieurs reprises sur la scène internationale et était membre de l’équipe qui a pris le quatrième rang lors des Jeux olympiques d’été de 1984 à Los Angeles et également lors des Championnats mondiaux de la FIBA en 1986. Herbert était également membre de l’équipe canadienne qui a remporté l’or aux Jeux universitaires d’été de 1983 qui ont eu lieu à Edmonton en Alberta.

Ce ne sera pas la première fois qu’Herbert se retrouvera derrière le banc de l’équipe nationale canadienne. Il a en effet agi à titre d’assistant lors des Championnats mondiaux de la FIBA disputés à Indianapolis en 2002. Il a de plus été l’entraîneur de l’équipe nationale de la Géorgie de 2005 à 2007.

Herbert est actuellement l’entraîneur chef du Fraport Skyliners de la Basketball Bundesliga (BBL) en Allemagne. Il a d’ailleurs été nommé l’entraîneur de l’année de cette ligue en 2016 après avoir mené son équipe au Championnat de la Coupe d’Europe de la FIBA.

Natif de Penticton en Colombie-Britannique, Herbert a amorcé sa carrière d’entraîneur en 1994. Après avoir passé plusieurs saisons en Finlande, il s’est joint à l’équipe des Skyliners en 2001 et sous sa gouverne, la franchise a remporté son seul championnat de la Basketball Bundesliga lors de la saison 2003-2004. En 2008-2009, Herbert a également agi à titre d’entraîneur adjoint avec les Raptors de Toronto de la NBA.

Lors des qualifications de la zone des Amériques, le Canada fait partie du groupe D en compagnie des Bahamas, de la République dominicaine et des Îles vierges américaines. Chaque équipe est opposée aux trois autres à deux reprises, soit une fois à domicile et une fois à l’étranger, et les trois meilleures équipes de chaque groupe passeront à la deuxième phase.                                      

Après une victoire décisive au compte de 93 à 69 contre les Bahamas devant une salle comble au centre Scotiabank d’Halifax lors du premier match de qualification de la zone des Amériques, le Canada a subi une défaite par la marque de 88 à 76 face à la République dominicaine lors de sa première rencontre à l’étranger. Le Canada a ainsi terminé le premier volet avec une fiche d’une victoire et une défaite.