LES ÉTUDIANTES-ATHLÈTES PERDENT EN PROLONGATION CONTRE LA SUÈDE 75-72 DANS UN MATCH DE DEMI-FINALE

L’équipe d’étudiantes-athlètes du Canada a manqué de temps en prolongation dans son match de demi-finale contre la Suède par la marque de 75-72 samedi. Ce match était un match de classement pour les positions 5 à 8. Équipe Canada tentera d’améliorer sa fiche de 1-4 lundi contre la Hongrie.

Les étudiantes-athlètes ont bien débuté le premier quart. Rachelle Coward a réussi un ‘trois points’ à la fin du quart pour donner au Canada une avance de 20-15 sur la Suède. Le deuxième quart s’est aussi joué en faveur du Canada alors que celui-ci s’est donné un écart de 12 points. La demie s’est terminée 37-25 pour le Canada dans une demie remplie d’action.

Équipe Suède a fait preuve de détermination en deuxième demie et a même réussi une poussée de 8-0 au milieu du troisième quart en plus de limiter le Canada à seulement six points et prendre une avance de 47-43 après 30 minutes de jeu. Le jeu serré s’est poursuivi au quatrième quart alors que les deux équipes ont échangé des occasions de marquer de sorte que le match est passé en prolongations. Équipe Canada a bien joué, mais le match s’est terminé 75-72 malgré le travail acharné d’Équipe Canada.

Miah-Marie Langlois de Windsor, ON, a été la meilleure de l’équipe avec 26 points tout en terminant à égalité pour le nombre de rebonds avec cinq et en fournissant cinq aides au cours du match. Rachelle Coward de Dartmouth, N.É., a ajouté 12 points en plus de deux aides et deux rebonds. Les statistiques du match sont disponibles en cliquant ici.

La garde Miah Marie-Langlois a exprimé sa satisfaction quant à l’amélioration de l’équipe et le travail effectué en disant : « Nous avons fait beaucoup mieux qu’hier soir. Nous avons mieux exécuté nos jeux, mais avons connu quelques moments creux au troisième quart. À la fin du match, nous avons eu deux occasions de marquer que nous avons ratées, lors de notre prochain match contre la Hongrie, nous devons demeurer concentrées à mieux jouer, à exécuter et à jouer à un haut niveau d’effort du début à la fin. Je vois notre équipe se regrouper pour faire en sorte que notre dernier match soit notre meilleur du tournoi. »

Questionné quant à la performance de son équipe, l’entraîneur-chef Fabian McKenzie répond : « Je suis vraiment fier de l’équipe de notre équipe aujourd’hui. Nous avons joué avec une énergie soutenue tout au long du match. Nous avons eu quelques difficultés et la Suède nous a fait mal dans la zone réservée. Nous avons eu la chance de gagner et c’est tout ce que nous pouvons demander. »

Équipe Canada terminera les Jeux de la FISU en affrontant la Hongrie lundi.