L’ÉNFS BALAIE LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE EN OUVERTURE DE SA SAISON ESTIVALE

L’équipe nationale féminine senior (ÉNFS) quittera la République Tchèque avec une fiche parfaite de 2-0 à la suite d’une victoire excitante de 67-65. Équipe Canada avait débuté la série par une solide victoire de 58-52 mardi. Les Canadiennes, classées neuvièmes au monde par la FIBA, ont démontré de la résilience et du cœur en prenant la mesure d’une équipe tchèque déterminée et classée quatrième au monde.

Le Rouge et Blanc s’est montré énergique dès le départ et a pris une avance rapide grâce à la touche magique de Courtnay Pilypaitis au panier. Comme elle l’avait fait au premier match, la native d’Orléans, Ontario, a ouvert le pointage. Puis elle a réussi une paire de lancers de longue distance pour propulser le Canada en avant 9-2. Le plaisir ne devait pas durer puisque la République Tchèque a répliqué par une belle poussée de 17-0. À la fin du quart, l’ÉNFS tirait de l’arrière 25-15.

Le deuxième quart a repris sensiblement de la même façon alors que l’équipe tchèque a élargi son avance à 17 points avant que Natalie Achonwa de Guelph, Ontario, inscrive un point pour le Canada. Cependant, l’écart de cinq points a été le plus petit que le Canada a pu obtenir avant que les équipes ne se retirent au vestiaire, la République Tchèque ayant l’avantage 37-30.

Le vétéran Kim Smith a continué à faire sentir sa présence à Prague en menant le Canada à une impres-sionnante poussée pour débuter le troisième quart. La native de Mission, C.B., a marqué sept points, repris un rebond et fournir une aide – le tout en 2 minutes 28 secondes – pour permettre à l’ÉNFS de prendre l’avance 41-37. La bataille s’est poursuivie tout au long du quart jusqu’à ce Krysten Boogard de Regina, Saskatchewan égalise la marque à 50 au son du klaxon.

Les deux équipes ont continué à échanger des paniers au quatrième quart. Un bon jeu défensif à un bout menait à un vol de ballon à l’autre bout. Un panier de trois points a été annulé par deux lancers francs réussis et un autre panier. Il devenait évident que le match se déciderait sur un seul lancer réussi au moment opportun. La native d’East Preston, N-É, Justine Colley a répondu à l’appel. Kim Smith a fait la passe et Justine Colley a marqué le trois points avec quatre secondes à jouer pour compléter la remon-tée.

L’entraîneure-chef Lisa Thomaidis a apprécié l’offensive opportune, mais crédite une autre source pour la victoire. « Ce fut une belle victoire après avoir tiré de l’arrière. Nous avons rehaussé l’intensité de notre défensive qui, par la suite, nous a aidés à effectuer les sorties et obtenir des chances de marquer de qualité. » Krysten Boogaard, qui a terminé le match avec 10 points, trois rebonds et deux aides, a ajouté : « Nous avons joué solidement en équipe. Nous avons corrigé des choses depuis notre premier match et nous visons à continuer à nous améliorer et devenir meilleures. »

Pour plus d’informations relatives au match, y compris les statistiques et la description de chaque jeu, veuillez visiter FIBA Live Stats.

La tournée européenne de l’ÉNFS se poursuit vendredi alors que l’équipe de déplace vers Belgrade en Serbie pour y disputer un tournoi à quatre équipes contre l’équipe nationale hôtesse, le Monténégro et l’Italie.