Canada basketball

Ayim et Hirayama nommés porte-drapeaux d’Équipe Canada pour la Cérémonie d’Ouverture de Tokyo 2020

Équipe Nationale Féminine

/

19/7/2021

TOKYO (le 19 juillet 2021) – Lundi, le Comité Olympique Canadien (COC) a annoncé que la joueuse de basketball Miranda Ayim qui va participer à ses troisièmes Jeux olympiques et le co-capitaine de l’équipe masculine de rugby à sept du Canada Nathan Hirayama seront les porte-drapeaux d’Équipe Canada à l’occasion de la Cérémonie d’Ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 2020. La nouvelle a été révélée dans une vidéo spéciale du très honorable Justin Trudeau, Premier Ministre du Canada.

Au cours d’une année où les Canadiens ont dû faire preuve d’esprit d’équipe et se sont rassemblés pour faire face à des défis qui vont définir une génération, l’annonce d’aujourd’hui marque deux premières importantes pour Équipe Canada. Tokyo 2020 sont les premiers Jeux d’été où un athlète représentant un sport d’équipe a été nommé porte-drapeau du Canada pour la Cérémonie d’Ouverture. C’est aussi la première fois que deux athlètes défileront avec le drapeau canadien lors de la Cérémonie d’Ouverture des Jeux olympiques d’été.

« Voir deux grands leaders comme Miranda et Nathan maintenant prêts à être à la tête d’Équipe Canada à l’occasion de la Cérémonie d’Ouverture est quelque chose d’incroyable, » a dit Eric Myles, Chef des sports du COC. « Entre leurs 28 années combinées à représenter le Canada à leurs performances incroyables alors qu’ils vont maintenant porter la feuille d’érable à la Cérémonie d’Ouverture, ils sont la définition de ce que ‘Glory From Anywhere’ signifie. Notre délégation de 370 athlètes, la plus grande pour le Canada et avec le plus d’équipes qualifiées depuis 1984, a formé un lien unique à travers la résilience collective qu’elle a montrée, et quand Miranda et Nathan vont fièrement porter notre drapeau, ce sera une célébration de la longue route parcourue jusqu’à Tokyo, non seulement pour Équipe Canada, mais aussi pour tous les athlètes dans le monde. »

Tokyo 2020 sera les troisièmes et derniers Jeux olympiques pour Ayim, qui a fait ses débuts olympiques à Londres 2012 et qui a annoncé qu’elle allait prendre sa retraite après Tokyo. La joueuse d’expérience avec Canada Basketball, qui a représenté le Canada au niveau international depuis 15 ans, a aussi fait partie de l’équipe canadienne qui a remporté l’or à domicile aux Jeux Panaméricains de Toronto 2015. Ayim et l’équipe de basketball féminine, qui occupe actuellement la quatrième place du Classement Mondial Féminin FIBA, va rivaliser avec les autres équipes pour tenter de décrocher la première médaille olympique du Canada en basketball féminin. Lors de sa dernière saison avec Basket Landes, Ayim a aidé l’équipe à remporter son premier titre de champion de France en mai 2021.

« Je suis extrêmement honorée de mener Équipe Canada aux côtés de Nathan à la Cérémonie d’Ouverture et de représenter non seulement les autres athlètes d’Équipe Canada, mais aussi Équipe Canada au sens large : notre nation, » a dit Ayim. « Ces 18 derniers mois ont nécessité un grand travail d’équipe et les Canadiens d’un bout à l’autre du pays ont su faire preuve de vivre ensemble, de camaraderie et de sacrifice — un vrai esprit d’équipe. »

Hirayama, qui va faire ses débuts olympiques à Tokyo 2020, est un membre à part entière des équipes canadiennes de rugby à 7 depuis 2006, lorsqu’il n’avait que 18 ans. Il a participé à trois Jeux Panaméricains au rugby à sept, remportant deux médailles d’or et une médaille d’argent, et a participé trois fois aux Jeux du Commonwealth. C’est la première fois que le Canada dispose d’une équipe de rugby à sept masculin aux Jeux olympiques.

« Je suis extrêmement reconnaissant d’avoir été nommé porte-drapeau aux côtés de Miranda, » a dit Hirayama. « Je regarde les Jeux olympiques depuis que je suis tout petit et je suis conscient de l’honneur et du privilège du rôle de porte-drapeau. C’est quelque chose dont je n’ai jamais rêvé. J’ai hâte d’être à Tokyo avec mon équipe. Nous avons tous travaillé dur depuis un bon bout de temps et j’ai hâte d’avoir l’opportunité de montrer au monde ce que nous pouvons faire. »

Malgré le fait que cette Équipe Canada est la plus large délégation depuis 1984, Ayim et Hirayama vont mener un contingent d’athlète plus petit que ce que les Canadiens ont l’habitude de voir à la Cérémonie d’Ouverture à cause des protocoles COVID stricts définis dans le Playbook de Tokyo 2020. En effet, les athlètes ne peuvent arriver au village olympique que cinq jours avant le début de leur compétition, ce qui veut dire qu’il y aura moins d’athlètes au village et ceux qui y seront présents seront sur le point de commencer leur compétition. Pour Équipe Canada, le symbole du rôle de porte-drapeau d’Ayim et de Hirayama et l’esprit qu’ils incarnent en tant que joueur et joueuse de sport d‘équipe sera d’autant plus important.

« Pour ma part, il ne fait aucun doute que quand je vais me souvenir de mon expérience de Cheffe de Mission, les appels que j’ai passés à Miranda et Nathan feront partie de mes meilleurs moments, » a dit la Cheffe de Mission Tokyo 2020 d’Équipe Canada, Marnie McBean. « Non seulement ce sont deux athlètes à regarder ici à Tokyo, mais ce sont aussi des leaders à observer dans l’avenir, peu importe qu’ils soient sur ou en dehors du terrain. Sélectionnés en partie pour le leadership qu’ils ont montré durant leur carrière, ils symbolisent l’esprit de cette Équipe Canada. Ce sont des individus extrêmement talentueux qui s’investissent en aidant leurs coéquipiers et leurs communautés. Ils sont tous les deux conscients des générations passées et des ambitions des générations futures. »

Ayim et Hirayama vont ainsi succéder à la double championne Olympique Rosie MacLennan qui a porté le drapeau lors de la Cérémonie d’Ouverture de Rio 2016.

Vous trouverez ici‍ la liste complète des porte-drapeaux canadiens.

Le Comité de Sélection du Porte-drapeau ‘Équipe Canada est composé du représentant des athlètes, sélectionné par la Commission des Athlètes du COC, Inaki Gomez; de la Cheffe de Mission de Tokyo 2020, Marnie McBean; de la Présidente du COC, Tricia Smith; du Directeur Général et Secrétaire Général du COC David Shoemaker; du Directeur des Sports du COC, (qui est un membre sans droit de vote), Eric Myles; et de la Sénatrice Marty Deacon, représentante du Comité de Sélection de l’Équipe. Le COC ne publie pas le nombre d’athlètes nominés ni les détails du processus de sélection.